PAR INES DALI
Les contaminations au nouveau coronavirus sont reparties à la hausse, tandis que les décès sont restés stables, selon le bilan diffusé hier. L’Algérie a enregistré 269 cas confirmés de Covid-19 durant les dernières vingt-quatre heures, contre 258 cas la veille. Le nombre de décès s’est établi à 5 durant les dernières vingt-quatre heures, soit le même que la veille, a indiqué le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière dans un communiqué.
Pour ce qui est des guérisons, leur nombre connu une hausse. Il est passé à 206 patients déclarés complètement rétablis et ayant quitté les établissements hospitaliers durant les dernières vingt-quatre heures, contre 187 la veille. Les malades en soins intensifs ont vu leur nombre baisser puisque le ministère a noté qu’il enregistre «22 patients actuellement en soins intensifs», contre 28 la veille.
Le total des cas confirmés de Covid-19 s’élève à «128.725, dont 269 nouveaux cas durant les dernières vingt-quatre heures, celui des décès à 3.465 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 89.625 cas», selon la même source. Concernant la répartition sommaire des cas confirmés à travers le territoire national, il est précisé que «22 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, 19 autres ont enregistré de 1 à 9 cas, alors que 7 wilayas ont connu plus de 10 cas».
Si l’Algérie connait une stabilité de la situation épidémiologique, il n’en est pas ainsi dans les autres pays du monde où malgré la décrue enregistrée dans bon nombre d’entre eux, il n’en demeure pas moins que les nouveaux cas de contaminations et le nombre de morts restent importants.
Le bilan mondial rendu public hier révèle que la pandémie de Covid-19 a fait plus de 3,5 millions de morts, soit exactement 3.535.376 décès depuis l’apparition de la maladie fin décembre 2019. Il est également recensé plus de 169.857.380 cas d’infections à l’échelle mondiale, dont la grande majorité guérit, mais une part encore mal évaluée conserve des symptômes pendant des semaines, voire des mois, selon les spécialistes.

Près de 11.000 décès dans le monde en une seule journée
Pour la seule journée de samedi, 10.975 nouveaux décès et 489.154 nouveaux cas ont été recensés dans le monde. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l’Inde avec 3.460 nouveaux morts, le Brésil (2.012) et la Colombie (540).
Depuis l’apparition de la maladie, les Etats-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 594.306 décès pour 33.251.982 cas recensés, selon le comptage de l’Université Johns Hopkins.
Après les Etats-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 461.057 morts et 16.471.600 cas, l’Inde avec 325.972 morts (27.894.800 cas), le Mexique avec 223.455 morts (2.411.503 cas), et le Royaume-Uni avec 127.775 morts (4.480.945 cas).
Parmi les pays les plus durement touchés, la Hongrie est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 308 décès pour 100.000 habitants, suivi par la République tchèque (281), la Bosnie (281), la Macédoine du Nord (259) et la Bulgarie (254).
Depuis le début de la pandémie et jusqu’au bilan arrêté hier, l’Europe totalisait plus de 1,1 million de morts (1.133.190) pour 52.843.007 cas, l’Amérique latine et les Caraïbes 1.033.182 décès (32.809.364 cas), les Etats-Unis et le Canada 619.784 décès (34.628.716 cas), l’Asie 475.921 décès (36.133.611 cas), le Moyen-Orient 142.150 décès (8.569.871 cas), l’Afrique 130.047 décès (4.824.253 cas), et l’Océanie 1.102 décès (48.562 cas).