PAR INES DALI
Les décès et contaminations au nouveau coronavirus (Covid-19) ont connu un bond significatif selon le bilan diffusé hier. La situation épidémiologique que les professionnels de la santé commencent à qualifier d’inquiétante se confirme. Le nombre de décès a plus que doublé durant les dernières vingt-quatre heures, où il a été enregistré 10 malades ayant succombé au Covid-19, contre 4 la veille, a indiqué le ministère de la Santé dans un communiqué. La hausse des cas confirmés est également importante comparativement à ce qui est habituellement enregistré dans le pays, puisque le même bilan fait état de 245 nouveaux cas durant les dernières vingt-quatre heures, contre 230 cas la veille.
Une légère baisse est, en revanche, notée pour les malades graves, bien que la courbe de cet indicateur soit dans une phase ascendante elle aussi. Il y a «actuellement 26 patients en soins intensifs», est-il précisé, contre 28 la veille.
Pour ce qui est du nombre de guérisons, il a connu une augmentation, passant à 196 malades déclarés rétablis et ayant quitté les structures hospitalières durant les dernières vingt-quatre heures, contre 183 la veille, est-il révélé dans le bulletin quotidien du ministère. Le nombre total des cas confirmés de Covid-19 en Algérie s’est élevé à «213.533 cas, celui des décès à 6.165 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 146.898 cas», est-il ajouté.
La répartition des nouveaux cas confirmés à travers le territoire national fait ressortir que «23 wilayas n’ont recensé aucun cas durant les dernières vingt-quatre heures, tandis que 16 autres ont enregistré de un à neuf cas et 9 autres ont recensé dix cas et plus».
Le ministère de la Santé a réitéré les recommandations quotidiennes de prévention, soulignant que «la situation épidémiologique actuelle exige de tout citoyen vigilance et respect des règles d’hygiène et des mesures de protection». Il a cité, dans ce sens, les mesures barrières que sont le port obligatoire du masque dans tous les lieux publics, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains. La principale recommandation reste, cependant, la vaccination, surtout que le variant Omicron est arrivé en Algérie, alors que le pays est déjà en pleine quatrième vague de la pandémie.