Réputée pour sa vocation agricole de par sa situation géographique et la plaine d’Ech-Cheliff, la wilaya de Chlef doit se distinguer dans ce domaine comme autrefois. Le gouvernement mise plus qu’avant sur ce secteur pour booster l’économie nationale et la promouvoir en dehors de la rente pétrolière. En effet, le secteur de la formation professionnelle a adopté durant ces dernières années plusieurs nouvelles stratégies visant l’adaptation de la formation aux critères et spécificités de chaque région. C’est désormais apprendre aux stagiaires de chaque région les spécialités propres à leur région. Le cas du Centre de formation professionnelle de Béni Haoua, au nord-est de Chlef, en est l’exemple le plus illustratif. Rappelons que cette région est réputée pour l’agriculture sous serre, l’arboriculture, l’apiculture et le jardinage. Ainsi, de nouvelles filières verront le jour dès la rentrée de la formation professionnelle hivernale en 2017. Il s’agit, en effet, de la plantation et la production des légumes sous serre, la taille des arbres et greffes, l’apiculture, le jardinage. C’est un stage de 3 mois pour chacun des stagiaires qui sera sanctionné par un diplôme leur ouvrant les portes vers le travail de la terre. Il faut signaler que ce stage est ouvert même aux filles souhaitant devenir des jardinières botaniques. Notons enfin que la grande offre de formation est destinée au secteur de l’agriculture et de l’agro-alimentaire.