132 habitations illicites ont été démolies à la fin de la semaine dernière, sur les hauteurs de Hassiane Toual, dans la commune de Benfréha, et les responsables de la wilaya comptent continuer sur cette cadence en se focalisant sur d’autres lieux où les terrains forestiers ont été violés.

En effet, selon un communiqué de la wilaya, cette opération est venue pour protéger les terres agricoles et forestières et faire face à la réalisation et la vente illicites des habitations. «Les habitations démolies ont été réalisées à la veille des élections locales», explique le communiqué. L’opération a permis de démolir 69 taudis et 63 fondations. «La réalisation de ces taudis a été faite en complicité avec les courtiers, activant dans la vente et l’achat d’habitations illicites.» Selon le communiqué, des plaintes ont été déposées auprès des services concernés contre les individus impliqués dans la vente de ces habitations, qui ont trompé des citoyens avec la vente de terrains forestiers illégalement. Ces individus seront présentés devant la justice pour commerce illégal de terrains agricoles. Notons que tous les moyens humains et matériels ont été mobilisés pour effectuer l’opération de démolition avec le déploiement des éléments de la Gendarmerie nationale. Pour rappel, lors d’une réunion tenue mercredi dernier, le wali d’Oran a mis en garde les nouveaux élus des APC contre les «complicités et dépassements» dans la gestion du dossier de la lutte contre les constructions illicites. «Toutefois, sachez que je serai intransigeant concernant tout dépassement dans la lutte contre les constructions illicites. 

Je ne cautionnerai aucune complicité et je sais de quoi je parle. Mais sachez encore que je serai votre premier soutien pour vous aider à éradiquer le phénomène», a-t-il déclaré.