Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a donné lundi des instructions aux directeurs locaux de la santé à l’effet de consacrer des hôpitaux et des services Covid-19, en prévision de la quatrième vague de la pandémie, selon un communiqué du ministère.

Dans le cadre des rencontres périodiques d’évaluation de la situation pandémique en Algérie, M. Benbouzid qui s’est réuni en visioconférence avec les directeurs de santé des wilayas en présence des cadres centraux et des membres du comité scientifique, a donné “des instructions et des orientations en prévision d’éventuels développements durant la quatrième vague Covid-19”, a précisé la même source.

A cette occasion, le ministre a émis des instructions à l’effet de “consacrer des hôpitaux et des services Covid-19 selon le nombre de population et les cas recensés sans toucher les spécialités importantes telles que l’oncologie, la gynécologie, la maternité, la réanimation, la chirurgie générale, les urgences et la pédiatrie”.

Il a appelé, dans ce sillage, les directeurs de santé à “l’élaboration d’un inventaire détaillé des stocks d’oxygène dont disposent les structures sanitaires et d’un état des lieux des équipements médicaux disponibles, outre la maintenance et le contrôle du matériel”, insistant sur l’impératif “de s’enquérir de la situation des différents établissements de santé notamment au vu de l’augmentation des cas de contamination enregistrés dans les wilayas”.

Les directeurs de santé ont “les pleins pouvoirs” de prendre les décisions nécessaires à faire face à la quatrième vague du virus, a-t-il souligné, les exhortant à “présenter des rapports détaillés sur les stocks de médicaments destinés aux personnes contaminées, particulièrement les anticoagulants”.

Le ministre a chargé les directeurs de santé d’élaborer des listes de leurs besoins en matière de médicaments afin de permettre à la pharmacie centrale de les prendre en charge. “La vaccination demeure la seule solution pour lutter contre la covid-19”, a-t-il réaffirmé, soulignant “la disponibilité du vaccin en attendant la réception d’autres quantités les prochains jours”.

Appelant les directeurs de santé “à adhérer la campagne de sensibilisation à l’importance de la vaccination anti-covid”, le ministre a mis l’accent sur “la mobilisation de tous les moyens humains et matériels nécessaires, l’implication de la société civile, les médias, et les imams au vu de leur place dans la société”