Les mesures de contrôle opérées cette dernière semaine par les services de police de la daïra de Ben Mhidi ont permis, selon le chargé de la cellule de communication, de démanteler un atelier clandestin de fabrication produisant diverses sortes de détergent non conformes à la réglementation d’hygiène. Après des journées d’investigation menée par les éléments de la brigade de Police judiciaire le lieu a été identifié dans la commune de Chatt. C’est ainsi qu’une brigade a été dépêchée sur les lieux où elle a pris en flagrant délit le propriétaire de cet atelier en action de fabrication, selon les informations données par les mêmes services. Les policiers ont récupéré les produits fabriqués soit 909 bouteilles, 8 fûts ainsi que la matière première utilisée, a souligné le commissaire Labidi, chargé de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. Les services de police, a ajouté la même source, a renforcé ses opérations afin de lutter contre les spéculateurs, les dealers, les contrebandiers qui s’adonnent à des activités commerciales frauduleuses afin de gagner plus d’argent. Plusieurs de ces derniers ont été épinglés par les services de sécurité qu’on retrouve actuellement en cette période de crise sanitaire sur tous les fronts. Enfin, notons que le mis en cause dans cette autre affaire a été traduit par-devant le Procureur de la République de la circonscription judiciaire de Drean à l’ouest du chef-lieu de wilaya. A vu des charges qui pèsent sur lui il a été interné par le Procureur de la République. M. B.