Les épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) débutent aujourd’hui avec 641 187 candidats scolarisés, dont 332 456 filles. Chez les candidats libres, les garçons sont plus nombreux à se mesurer aux dix matières prévues lors des trois jours d’examen.

Par Milina Kouaci
Les candidats passent aujourd’hui l’examen du BEM pour pouvoir accéder au cycle secondaire. Il se déroule en trois jours dans dix matières. Les candidats qui se présentent aux différents centres d’examen concourent durant la matinée dans deux épreuves. Il s’agit de la langue arabe de 8H30 à 10H30 ainsi que les sciences physiques et technologiques de 11H à 12H30, durant l’après-midi, ils passeront les épreuves de sciences islamiques de 14H30 à 15H30, suivies des sciences civiques de 16H à 17H. Pour le programme de la deuxième journée, les candidats passeront les épreuves de mathématiques et de langue anglaise, le matin, et histoire et géographie l’après-midi. La troisième et dernière journée sera consacrée aux épreuves en langue française, aux sciences de la nature et de la vie, le matin, et en langue tamazight l’après-midi.
La correction des copies d’examen débutera le 22 juin et s’étalera jusqu’au 3 juillet 2021. Quant au compostage des copies d’examen, il se fera au niveau de 18 centres de collecte, avant leur répartition à travers 70 centres de correction. Les candidats qui obtiendront une moyenne égale ou supérieure à 10/20 seront admis d’office en première année secondaire. Pour les postulants ayant obtenu moins de 10/20 à cet examen, leur note d’admission au lycée sera comptée sur la somme de la moyenne annuelle de la 4e année et celle obtenue au BEM, divisée par deux.
Rappelons que 7 824 candidats ont passé l’épreuve d’éducation physique et sportive au niveau de 57 centres. L’ensemble des moyens humains et matériels a été mobilisé pour mener à bien le déroulement de ce rendez-vous pédagogique important, selon le ministre de l’Education nationale, M. Ouadjaout, qui avait rassuré quant à la disponibilité des moyens sanitaires et préventifs de lutte contre la pandémie de la Covid-19, y compris la prise en charge psychologique des candidats.

Les forces de sécurité mobilisées
Toujours selon l’Onec, la correction des copies d’examen débutera le 22 juin et s’étalera jusqu’au 3 juillet 2021. Pour accompagner le déroulement des épreuves, la Gendarmerie nationale met en place un dispositif sécuritaire spécial. « Le déploiement de brigades fixes et mobiles et l’intensification des patrouilles de contrôle pour fluidifier la circulation, notamment au niveau des axes menant aux centres d’examen », mais également, « des brigades de protection des mineurs mobilisées à proximité des centres d’examen pour accompagner et sensibiliser les candidats dans l’application du protocole sanitaire de lutte contre la propagation de la Covid-19 », est-il précisé. La Gendarmerie nationale a mis en place un dispositif sécuritaire spécial à travers l’ensemble du territoire national pour sécuriser les périmètres des établissements scolaires situés dans son territoire de compétence où se dérouleront les épreuves de l’examen du Brevet de l’enseignement moyen (BEM), a indiqué dimanche un communiqué de ce corps de sécurité. Des brigades de protection des mineurs seront également mobilisées à proximité des centres d’examen pour accompagner et sensibiliser les candidats dans cette conjoncture sanitaire exceptionnelle induite par la pandémie de la Covid-19 qui exige l’application du protocole sanitaire mis en place par les pouvoirs publics. Pour rappel, l’examen du BEM pour l’année scolaire 2019/2020, et compte tenu de la conjoncture sanitaire qui prévalait, était « facultatif ».

5 844 candidats à l’épreuve à Béchar
Selon les chiffres de la Direction de l’Education, 5 844 candidats (2 894 garçons et 2 950 filles) sont concernés par les épreuves de fin de cycle moyen et seront encadrés par 1 185 enseignants, chefs de centre, observateurs et psychologues. Parmi les candidats, 2 sont issus des catégories aux besoins spécifiques. Selon la même source, 35 centres d’examen, dont 9 au niveau de la wilaya de Beni Abbès, sont prévus pour cet examen de fin de cycle moyen.