Au Pays-Bas, il n’y a pas que le défenseur Ahmad Touba qui intéresserait le sélectionneur national Djamel Belmadi.
En effet, un autre joueur semble avoir le potentiel requis pour être appelé par le driver de l’EN. Il s’agit du milieu
de terrain défensif Ramiz Zerrouki qui évolue avec le FC Twente.

Il avait tenté le fou pari de prendre Adlène Guedioura dans l’effectif pour disputer la Coupe d’Afrique des nations 2019 en Egypte. Le choix de Belmadi avait suscité nombreuses interrogations. Surtout que le joueur ne semblait pas être dans la forme de sa vie. Convaincu de sa décision, le coach des « Fennecs » en avait même fait un titulaire pour le résultat que tout le monde connait désormais : le sacre continental. Comme un symbole, Guedioura qui avait activement participé à cette consécration.
Et c’est accompagné de son milieu de terrain que Belmadi s’était présenté à la conférence de presse après la finale. Il en a profité pour lui rendre hommage évoquant un élément « très professionnel et au mental solide » puisqu’il avait répondu aux critiques sur le terrain. C’était aussi une manière pour lui de dire aux autres que ses décisions techniques ne sont pas anodines ou irréfléchies.

Le binôme idéal avec Bennacer
Guedioura est clairement un des soldats de Belmadi. Il est difficile de le remplacer. Pour preuve, même s’il a choisi d’aller poursuivre sa carrière avec El-Gharafa SC (Qatar), il est toujours appelé en sélection. Toutefois, à 35 ans, il commence inévitablement à accuser le coup dans uns secteur de jeu très exigeant dans l’aspect physique. Il faut avoir un sacré coffre pour pouvoir exercer le pressing et répéter les efforts.
A partir de là, Belmadi sait qu’il doit trouver des alternatives pour dénicher un autre partenaire pour Ismaël Bennacer (23 ans) qui excelle dans le secteur médian. Quoi de mieux que de lui trouver un nouvel acolyte de sa génération pour s’assurer d’avoir une paire qui jouera pour les 8 années à venir. A ces critères d’âge et de bagage footballistique, il y a un joueur qui y répond parfaitement. Et il fait énormément parler de lui ces derniers temps : Ramiz Zerrouki en l’occurrence.
Formé dans l’excellente école de l’Ajax Amsterdam, il joue actuellement au FC Twente qui reste l’un des clubs les plus réputés aux Pays-Bas. Avec son 1m83, il est l’un des milieux de terrain les plus brillants de l’Eredivisie où il occupe la 7e place avec son team. Certes, le classement n’est pas reluisant mais ses performances restent remarquables sur le plan personnel.

Les éloges de De Boer
D’ailleurs, dimanche, il a été crédité d’une très bonne performance en marge du succès 2 buts à 0 contre Vitesse. Ce qui n’a pas échappé à Franck De Boer qui a estimé qu’ « aujourd’hui, Vitesse a souffert. Le mérite revient aussi au jeune Zerrouki qui a bouffé les milieux de terrain adverses. Il a pu isoler les attaquants de Vitesse et faire de sorte que Tannane ne trouve pas ses camarades. C’est un jeune qui progresse, il a fait un grand match.»
Ces propos d’un ancien international de l’« Oranje » prouvent, si besoin, le talent de Zerrouki qui pourrait faire partie des plans de la sélection dans l’avenir. Pour cela, il faudra qu’il fasse les démarches nécessaires pour être sélectionnable puisqu’il n’a toujours son passeport algérien. Une formalité administrative qui serait vite réglée si jamais Belmadi veut de lui.