Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, a déclaré que la Coupe Arabe FIFA 2021, prévue au Qatar du 30 novembre au 18 décembre, serait une bonne occasion pour certains joueurs de l’équipe A évoluant au Golfe de rester compétitifs, en vue de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2021 (reportée à 2022) au Cameroun.
« Nous allons mettre à profit cette Coupe arabe pour utiliser certains internationaux A évoluant au Golfe, tout en étant performants. Nous avons une relation de travail avec Bougherra (sélectionneur de l’équipe A’, composée de joueurs locaux, ndlr). Seulement, on ne peut pas les sur-utiliser, il y aura un dosage à faire, on devra être bons là-dessus. Ils ne vont pas jouer tous les matchs, surtout si on ira au bout de la compétition, avec un rythme d’un match chaque trois jours. Ce serait très risqué », a indiqué Belmadi dans un entretien diffusé mercredi soir sur le compte YouTube de la Fédération algérienne (FAF).

« On pourrait constituer une belle surprise »
Des joueurs évoluant au Qatar, à savoir Djamel Benlamri (Qatar SC), Baghdad Bounedjah (Al-Sadd) et Youcef Belaïli (Qatar SC) sont pressentis pour prendre part à cette Coupe arabe, qui interviendra quelques semaines avant le coup d’envoi de la CAN-2021. « La Coupe arabe va être une compétition relevée. Les championnats du Golfe vont s’arrêter pendant la période de ce tournoi, nous avons plusieurs joueurs qui jouent là-bas. Nous ne pouvons pas nous permettre d’avoir des joueurs qui s’arrêtent pendant trois semaines ou un mois, alors que nous avons une Coupe d’Afrique qui va vite arriver (9 janvier – 6 février), après ce serait très difficile de les remettre en route », a-t-il ajouté.
Belmadi a indiqué que ce tournoi constituerait également une opportunité pour lui de voir à l’œuvre certains éléments locaux, susceptibles d’intégrer à l’avenir les rangs de l’équipe nationale. « Tout le monde aura l’occasion de jouer, ce sera bénéfique pour l’équipe. Ce sera une occasion pour moi de superviser certains joueurs de cette sélection qu’on suit déjà depuis un moment et qui pourraient constituer une belle surprise ». Lors du rendez-vous arabe, l’Algérie évoluera dans le groupe D, en compagnie de l’Egypte, du Soudan et du Liban. Les coéquipiers de Réda Bensayah (JS Kabylie) entameront le tournoi le mercredi 1er décembre face au Soudan, au stade Ahmed-Ben Ali à Doha (11h00 algérienne), avant d’affronter le Liban, le samedi 4 décembre au stade Al-Janoub (14h00), puis l’Egypte, le mardi 7 décembre, toujours au stade Al-Janoub (20h00).