Il devait être le successeur de Cristiano Ronaldo. Et pour cela, la Casa Blanca a accepté de payer 160 M€ à Chelsea alors qu’il ne lui restait qu’un an de contrat. Malheureusement pour Eden Hazard (30 ans), s’il a bien réalisé son rêve de signer chez les Merengues, le Belge est clairement en situation d’échec en Espagne. Miné par des blessures depuis 2019, Hazard n’a, par exemple, disputé que 37 matches de Liga depuis son arrivée. Sur le terrain, là aussi, ce n’est pas brillant. En championnat, l’ancien Lillois n’a inscrit que 4 buts et délivré 8 passes décisives depuis un peu plus de deux ans. En comptant les rencontres de Ligue des champions, le bilan monte à 5 réalisations et 9 assists. Autant dire que le Diable rouge n’a absolument pas rentabilisé l’investissement consenti par Florentino Pérez. Et à Madrid, le numéro 7 commence à lasser un peu tout le monde. Heureusement pour lui, Hazard peut compter sur le soutien de son sélectionneur national, Roberto Martinez.

Triste pour Hazard
« Eden a vécu deux ans compliqués à cause de blessures. Parfois on cherche les raisons et il n’y en a tout simplement pas. Nous l’analysons sous un autre angle. J’ai vu Hazard gagner le championnat de France et la Premier League avec deux projets différents, faire des différences sur des débordements, des un contre un. Et je l’ai vu briller techniquement dans un championnat aussi physique que la Premier League. Et puis, avec la sélection nationale, Hazard est unique. C’est dommage de ne pas avoir vu Eden heureux ou de jouer davantage ces deux dernières années. Il n’a pas été en mesure d’être à son meilleur niveau à Madrid et on n’a toujours pas vu le grand potentiel qu’il a », a-t-il déclaré à AS, avant d’assurer que le meilleur d’Hazard est à venir.
« Il est très tranquille. Il rend toutes les choses normales, c’est pour ça qu’il comprend qu’un joueur peut se blesser.
Il a aussi un caractère qui lui permet de se relever très vite. C’est un leader, c’est le capitaine de la Belgique et il a été très influent dans cette équipe. Sur le plan humain, tu peux faire confiance à Eden et sur le plan footballistique, il n’y a même pas débat. Ce n’est qu’une question de temps avant que l’on puisse voir la meilleure version d’Hazard en Espagne. » Après avoir dépensé autant d’argent sur le Diable Rouge, le Real Madrid l’espère vraiment de tout cœur. n