Les corps de deux pêcheurs disparus en mer, le jour de l’Aïd, avec leur embarcation, dans la zone côtière de Tamenfoust (Alger) ont été repêchés inanimés par les garde-côtes, dimanche en fin de journée, non loin de la plage du Tais, relevant de la circonscription de Toudja (35 km à l’ouest de Bejaia), apprend-t-on lundi de la protection civile. Les corps des deux victimes L. Ahmed, 25 ans et K. Hamza, 35 ans, ont été dirigés au port de Bejaia puis évacués à la morgue du CHU Khellil Amrane de la même ville, par les moyens de la protection civile, a-t-on précisé. Une mobilisation générale a été déclenchée lundi matin, par les pécheurs et les plaisanciers de la wilaya, pour retrouver, la 3eme victime, M. Mohamed, portée disparue également et qui se trouvait à bord du même bateau. L’état de la mer très calme et le soufflement de vents nord laissent supposer que «le bateau dérive vers le littoral Ouest de Bejaia», souligne l’association «Bejaia littoral», auteur de l’initiative de recherche laquelle, en parallèle, est appuyée avec des moyens conséquents autant par la marine nationale que par la protection civile. L’embarcation en question était sortie en mer le 2 mai dernier, à priori pour pêcher du thon, mais il n’a plus donné signe de vie depuis. Ses occupants, malgré leurs âges relativement jeunes, avaient du métier, et tout récemment encore, ils étaient rentrés à Ain Taya, avec des cales pleines, selon les informations recueillies auprès de «Bejaia littoral».