Les corps de deux baigneurs ont été rejetés par la mer à Bejaia tandis que quatre autres sont toujours portés disparus, depuis vendredi, a-t-on appris samedi de la direction locale de la Protection civile. Les six baigneurs, 3 adolescents de 16 ans et 3 adultes, ont disparu, vendredi, à hauteur des plages orientales de Bejaia après qu’ils aient plongé dans l’eau à un moment où la mer était fortement agitée, indique-t-on de même source. Deux corps ont cependant été rejetés par la mer, l’un en fin de journée de vendredi et l’autre ce samedi matin, respectivement à hauteur de la plage des falaises à Melbou et l’autre à Boukhlifa, a-t-on précisé. De vastes recherches ont été engagées par la protection civile pour retrouver le reste des disparus, a-t-on souligné. Un lourd bilan, en somme, rendu possible du fait de l’état de la mer, absolument démontée et l’absence de surveillance sur les plages, la mise en place officielle du dispositif y afférent n’étant prévu qu’à partir du 17 juin, a observé la protection civile. «Il y a juste un dispositif léger, installé à titre de prévention», a souligné la même source, qui en appelle à la prudence extrême. En cette journée dramatique, les plages étaient particulièrement fréquentées. Beaucoup de baigneurs ont fait preuve d’imprudence dont quelques-uns ont échappé de justesse à la mort, a-t-on constaté. Ils n’ont dû leur salut qu’a l’audace et au courage des estivants et des sauveteurs de la protection civile, dépêchés exceptionnellement sur les lieux, notamment à Tichy. <