Un couple quadragénaire a trouvé la mort, dans la soirée de mercredi à jeudi dernier, à Akbou, après l’inhalation de monoxyde de carbone, apprend-on de source hospitalière. En effet, dans la matinée de jeudi dernier, les corps inertes des deux victimes ont été découverts par leurs enfants, dans leur appartement, au faubourg de la gare ferroviaire de la ville d’Akbou.

L’époux décédé était un cadre du secteur de la Jeunesse et des Sports qui jouit d’une grande réputation à Akbou. Diplômé de l’institut des sports (ISTS), le défunt a entraîné plusieurs clubs sportifs de la région, notamment les deux équipes locales de football, l’ORBA et FC Akbou. Dans un autre registre, dans la même nuit, une bande de quatre malfaiteurs s’est attaquée à un entrepôt de boissons alcoolisées, situé au village Azaghar, à l’entrée ouest de la ville d’Akbou. Les assaillants, encagoulés et munis d’armes blanches, sont venus à bord d’un camion semi-remorque pour emporter avec eux une importante quantité de boissons alcoolisées, estimée à quatre palettes de liqueurs et de vins de qualité supérieure, affirme une source sécuritaire. Par ailleurs, dans la journée de mercredi dernier, un incendie s’est déclaré dans l’un des appartements d’un immeuble du chef-lieu de daïra de Beni Maouche, provoquant une panique générale chez les habitants et les voisins de quartier. L’intervention énergique des sapeurs-pompiers a permis la maîtrise de ce feu d’origine électrique (court-circuit), précise-t-on. Fort heureusement, aucune victime n’a été enregistrée. Toutefois, on déplore des dégâts matériels occasionnés à l’intérieur du logement affecté par les flammes ravageuses. 

C. A. M.