L’Assemblée populaire de wilaya (APW) de Bejaia a décidé, lundi, d’affecter, par anticipation, une enveloppe de 140 millions DA pour l’acquisition, au profit des structures sanitaires locales, d’équipements et matériels indispensables à la lutte contre la pandémie du covid-19, annonce un communiqué de cette institution élue. La décision a été entérinée sur recommandation du wali et à l’issue d’une réunion de la commission Finance de l’APW élargie aux fonctionnaires de la wilaya notamment le directeur de l’administration locale, regroupés sous le sceau de l’urgence afin de gagner du temps avant la tenue d’une session extraordinaire de cette collectivité prévue incessamment et précipiter ses délibérations en rapport avec l’état de la pandémie, laquelle connaît depuis, quelques jours, «une forte progression». En effet, plus de 600 malades contaminés par le nouveau coronavirus, sont traités actuellement dans les hôpitaux de la willaya, selon un dernier bilan rendu public par la cellule de communication de la wilaya. Cette dotation financière est destinée à permettre l’acquisition d’extracteurs d’oxygène (73 millions DA), de générateurs d’oxygène (73 millions DA), de camions frigorifiques pour la campagne de vaccination (10 millions DA) et d’armoires frigorifiques (06 millions DA), a-t-on détaillé. Celle-ci arrive, en fait, en complément à la mobilisation récente d’une enveloppe de 30 millions DA, dédiée, pour sa part, uniquement à l’achat de consommables, notamment les masques, le gel et les blouses. Cette opération vient, en fait, en complément d’une vaste chaîne de solidarité, initiée localement par divers acteurs de la société civile, médicale et économique qui, depuis une semaine, font chorus pour prêter main forte aux structures sanitaires locales, en mobilisant des fonds pour l’acquisition de matériels, notamment les stations génératrices d’oxygènes et les concentrateurs d’oxygènes. L’opération connaît un tel succès que d’aucuns envisagent désormais de cibler d’autres équipements, notamment les scanners. Beaucoup d’appels en sont déjà lancés pour se faire. n