L’Université Abderrahmane-Mira de Béjaïa et la Direction de la pêche et des ressources halieutiques de la même wilaya viennent de parapher une convention de partenariat portant l’élaboration d’un programme de recherche et d’actions commun.

C’est à l’issue d’une cérémonie organisée, mercredi 24 janvier dernier, au niveau de la salle de réunion du rectorat, sis au campus de Targa Ouzemmour, que les premiers responsables respectifs des deux établissements, Pr Boualem Saïdani et M. Nadir Adouane en l’occurrence, ont signé cet accord de partenariat visant à développer la recherche scientifique dans le domaine de la pêche et de l’aquaculture.
Cette cérémonie qui a vu la présence des cadres du secteur de la pêche et des enseignants-chercheurs en la matière, s’est tenue en marge des travaux de l’atelier régional sur l’élaboration d’un programme de recherche du laboratoire associé de l’Université Abderrahmane-Mira et le Centre national de recherche et de développement de la Pêche et de l’aquaculture, qui se sont déroulés les 24 et 25 janvier derniers, au campus d’Aboudaou de Béjaïa.
« L’Université de Béjaïa se réjouit de la reconduction de la convention de partenariat avec la Direction de la pêche et des ressources Halieutiques de notre wilaya. Vu les retombées positives engendrées par cette convention de coopération signée le 15 avril 2008, nous nous sommes engagés à renouveler cet accord pour une durée de cinq (05) ans », se félicite le Pr Saïdani, recteur de l’université de Béjaïa.
A noter que parmi les engagements de collaboration convenus entre les deux institutions, on peut citer « l’accueil des enseignants et des étudiants de l’Université de Béjaïa pour des stages et réalisation de mémoires de fin de cycle au niveau des structures d’activité du secteur de la pêche et des ressources halieutiques en relation avec les thèmes proposés conjointement», «l’octroi de places pédagogiques en post-graduation en faveur des cadres de la DPRH de Béjaïa conformément à la règlementation en vigueur», «l’élaboration d’un programme de recherche et d’actions commun», «l’organisation de rencontres pour le suivi des activités de stage», «renforcement des missions du laboratoire associé UAMB-CNRDPA en écosystème marin et aquacole », « contribution à la création d’entités communes de recherche et à l’ouverture de filières de formation et de recherche d’intérêt commun »…C. A. M.