Le wali par intérim de Béjaïa, Toufik Mezhoud, a présidé, avant-hier, une cérémonie de remise des clés de 809 logements de différents types à leurs bénéficiaires.

Un évènement, a été organisé à la salle des congrès de la wilaya de Béjaïa, en présence des directeurs exécutifs de wilaya, des chefs de daïra et P/APC concernés par cette opération, ainsi que des représentants de la société civile. Il s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 62e anniversaire du Congrès de la Soummam, a-t-on souligné.
Au total, 809 logements répartis sur 13 communes de la wilaya de Béjaïa ont été concernés par cette opération de remise des clés. Il s’agit dans le détail de 179 logements sociaux, dont 91 bénéficiaires à Toudja et 88 autres à El-Kseur, de 500 logements ruraux (Fonal) pour les bénéficiaires des communes d’Aokas, Tinebdar, Chellata, Ighram, Oued-Ghir, Seddouk, Amalou, Feraoun, Boudjellil, Ath Mellikech et Kendira.
Quant aux 105 logements participatifs aidés (LPA), ils sont attribués à 25 bénéficiaires de la daïra de Kherrata et 80 autres bénéficiaires de la daïra de Souk-El-Tenine.
En outre, les acquéreurs des 25 logements promotionnels réalisés par l’agence foncière de Béjaïa, ont reçu des mains du premier responsable de la wilaya, les clés de leurs appartements.
A noter que cette cérémonie de remises des clés, immortalisée par des prises de photos et de vidéos, s’est déroulée dans une ambiance bon enfant, dès lors que la joie était perceptible sur les visages de ces nombreuses familles qui attendaient ce jour-là depuis longtemps.
« Aujourd’hui ressemble au jour de ma naissance. Car, je viens de réaliser le rêve de ma vie, après plus d’une vingtaine d’années d’attente et d’espoirs d’avoir un toit décent. Je suis vraiment aux anges. Maintenant, je peux me considérer comme une citoyenne algérienne à part entière », nous dira une sexagénaire, avant d’éclater en sanglots devant les membres de sa famille. De son côté, le wali par intérim de Béjaïa a tenu à souligner, lors de son allocution d’ouverture de cette cérémonie, que « l’occupation de ces logements devra permettre à leurs bénéficiaires une amélioration de leurs conditions de vie. C’est là l’objectif de ces réalisations qui entrent dans le cadre de l’application du programme du président de la République dont l’Etat consacre des enveloppes budgétaires colossales au secteur de l’habitat ».
Pour M. Mezhoud, les projets de l’Habitat ne s’arrêteront pas là, puisque l’Etat s’est engagé à poursuivre sa politique de soutien aux investissements publics dans le cadre des programmes de logements, toutes formules confondues. « Nous allons continuer à réaliser de nouveaux programmes de logements en vue de satisfaire au maximum les demandes en instance », a-t-il soutenu.C. A. M.