Sans président depuis le mois de novembre dernier à cause de la non-tenue des élections locales, 4 communes de la wilaya de Béjaïa seront désormais gérées par des administrateurs qui ont été installés avant-hier. Les APC concernées sont Toudja, Akbou, M’cisna et Feraoun. L’installation de ces administrateurs a eu lieu cet après-midi au niveau de la wilaya sous l’égide du wali de Béjaia, Kamel Eddine Kerbouche. Il reste ainsi 5 communes dans la wilaya de Tizi Ouzou, où le scrutin local du 27 novembre dernier n’a pas eu lieu. Il s’agit de Tademaït, Ath Mahmoud, Ath Boumahdi, Illilten et Aïn El Hammam.