Afin de protester contre leurs conditions de scolarité, les élèves du nouveau lycée d’Adekar ont entamé, avant-hier, un mouvement de grève illimitée. Soutenus dans leur action de protestation par leurs parents, les élèves grévistes déplorent l’absence de chauffage, du système de demi-pension, de l’eau et même de l’électricité dans leur établissement.

« Cela fait trois ans que nos élèves attendent l’intervention des responsables du secteur pour améliorer les conditions de scolarité au sein de l’établissement, ils ne voient toujours rien venir. Il faut dire que ce nouveau lycée ouvert depuis trois ans, souffre de multiples problèmes, dont l’eau, l’électricité, le chauffage… » Les appréhensions des élèves s’accentuent avec l’arrivée de la saison hivernale, synonyme de froid et d’intempéries. D’autant plus que cette région montagneuse d’Adekar connaît un hiver très rude. Selon M. Noureddine Mokrane, président de l’Association des parents d’élèves du lycée, les responsables ont été interpellés à plusieurs reprises, mais en vain. Dernièrement, une commission a été dépêchée, à cet effet, par la direction de l’éducation de Béjaïa, mais cette dernière n’a pas pris en compte le fond du problème, a-t-il fait savoir. En attendant que les responsables du secteur de l’éducation interviennent, les élèves ont décidé de maintenir leur protestation jusqu’à ce que leurs doléances soient prises en charge. C. A. M