Le ministre de la Communication, Hamid Grine, effectue depuis hier une visite officielle de deux jours dans la wilaya de Béjaïa. Accompagné d’une importante délégation, composée notamment des directeurs généraux de l’ENRS, de l’ENTV, de l’APS et de Radio Jil FM, l’hôte de la capitale des Hammadites, dès son arrivée hier matin à l’aéroport Abane-Ramdane Soummam, où il a été accueilli par le wali de Béjaïa, Mohamed Hattab, s’est dirigé vers la station balnéaire de Melbou, située à l’extrême est de la wilaya.

Une fois sur les lieux, la délégation officielle s’est rendue, d’abord, à la nouvelle placette baptisée du nom du journaliste Mohamed Abderrahmani, natif de la commune de Melbou, ancien directeur du journal El Moudjahid, assassiné par le terrorisme islamiste, le 27 mars 1995. M. Grine, qui a procédé à l’inauguration officielle et symbolique de la placette, s’est recueilli devant le mémorial érigé à la mémoire du défunt journaliste, où il a eu à déposer une gerbe de fleurs. Émouvante cérémonie à laquelle ont pris part de nombreux journalistes, des cadres de l’Etat, des élus locaux, des membres de la famille Abderrahmani et autres citoyens lambda. Ensuite, le ministre de la Communication a eu également à inaugurer la bibliothèque flambant neuf de la commune de Melbou.
Après avoir regagné le chef-lieu de wilaya, Hamid Grine visitera le site d’implantation du relais télévision (TDA), sur le plateau de Gouraya, avant de s’offrir une visite guidée au niveau des sites touristiques de Cap Carbon, la baie des Aïguades, les Oliviers… À noter que le premier responsable du secteur de la Communication devra animer une conférence de presse, aujourd’hui, lundi 6 février 2017, au siège de la station locale, Radio Soummam, après la clôture de la journée d’étude et d’information prévue pour ce matin, à la salle des congrès de la wilaya de Béjaïa. Cette activité se décline sous forme d’une conférence-débat sur les réseaux sociaux, qui sera animée conjointement par le ministre et Mourad Ouadahi, ancien journaliste, actuellement directeur de la radio dédiée à la jeunesse, Jil FM. Il faut dire que le choix du thème de cette rencontre n’est pas fortuit, puisque la région de Béjaïa a failli s’embraser sous de violentes émeutes, tout au début de l’année en cours, suite à un appel anonyme lancé sur les réseaux sociaux.