Le directeur général de la Sûreté nationale, le général major Abdelghani Hamel, a rappelé hier aux membres de la police nationale la nécessité de renforcer le travail de proximité avec les populations dans l’exécution de leur mission de maintien de l’ordre,

dans le cadre du respect des droits de l’homme et des lois de la République; saluant à ce titre la gestion par les agents de police, dans un esprit de responsabilité et de professionnalisme, les violences récentes qu’a subies début janvier la wilaya de Béjaïa. Ces mots ont été contenus dans un message transmis par l’inspecteur général de la Sûreté nationale, Hacaha Mohamed Tahar, dépêché sur les lieux par le général major Abdelghani Hamel afin de s’enquérir de l’état de 39 agents de la police blessés à divers degrés lors des échauffourées qui ont éclaté dans plusieurs régions de Béjaïa, qui se trouvent actuellement au niveau de l’hôpital de la ville.
Dans sa missive, M. Hamel a rendu hommage « aux forces de l’ordre qui ont fait face à la violence avec professionnalisme » et salué leur «dévouement dans l’exercice de leurs fonctions pour protéger les personnes et les biens ».
Il s’est également félicité du degré de conscience affiché par les citoyens et des représentants d’associations de la société civile et leur sens des responsabilités qui ont permis d’éviter que les violences ne se propagent.
R. B.