Un groupe de postulants aux logements publics aidés (LPA) ont manifesté dimanche à Béjaïa pour réclamer l’affichage «rapide» de la liste définitive des attributaires, a-t-on constaté.

Suite à cette manifestation publique, des centaines de véhicules se sont retrouvées bloquées sur la RN 12 reliant Béjaïa à Bouira, et sur le tronçon reliant Béjaïa et Tizi-Ouzou, en début d’après-midi, à Oued-Ghir, à 10 km à l’ouest de Béjaïa. Arrivés à l’entrée de Oued Ghir, non loin du chantier ou se réalisent ces logements, les manifestants ont érigé des barricades à l’aide d’objets hétéroclites et allumé des feux sur la voie, empêchant tout trafic automobile. «Fermer la route n’est pas une solution, mais se taire n’en est pas une non plus», s’est désolé un manifestant, visiblement las de patienter depuis 2014, sans savoir pour autant s’il est ou non sur la liste des bénéficiaires. «Si on n’est pas dans la liste, c’est dramatique. Mais on ira voir comment faire pour trouver une formule de rechange», a-t-il ajouté.