Le corps inerte d’un jeune homme de 18 ans a été repêché, dans la soirée du lundi 25 décembre dernier, vers 21h45, par les plongeurs de la Protection civile de Béjaïa, dans la rivière oued Aguerioune, à hauteur du lieudit Amridj, dans la commune de Darguina, à 45 km à l’est de Béjaïa.

La victime, dénommé Lazhar B., originaire du village d’Aït Idriss, dans la commune de Taskriout, aurait été emportée par la crue de ce cours d’eau, laissent entendre les recoupements d’informations en notre possession. La direction de la Protection civile de Béjaïa a dû mobiliser de gros moyens, dont 25 sapeurs-pompiers, huit engins et véhicules de service appartenant à cinq unités d’intervention, afin d’engager cette opération de recherches et d’investigations qui a permis de localiser et repêcher le corps du jeune porté disparu par les membres de sa famille. Notons que cette découverte macabre a été rendue possible grâce à l’appui des citoyens de la localité des Aït Idriss qui ont épaulé les éléments de la Protection civile et les gendarmes engagés dans l’opération de recherche. Il convient de signaler que la dépouille de la victime a été évacuée par les pompiers vers la morgue de l’hôpital de Kherrata. Une enquête a été ouverte par les services de la Gendarmerie Nationale en vue de déterminer les circonstances exactes de cette mort mystérieuse.