Quelque 270 foyers, se trouvant dans les limites de la localité de Boutaghout, à la périphérie d’Ifri-Ouzellaguene (à 70 km à l’ouest de Béjaïa) ont été raccordés lundi au réseau public local d’alimentation en gaz naturel.

L’opération de mise en service de cette énergie a été effectuée au cours d’une cérémonie solennelle, organisée par les autorités locales en marge de la célébration du 73e anniversaire du massacre du 8 Mai 45. L’évènement a donné lieu à des réjouissances des populations locales, mais aussi à des promesses, celles de voir la majorité des villages avoisinants profiter d’un apport identique avant la fin de l’année. Des projets multiples y sont en effet à l’œuvre et ce, dans toute la wilaya qui entend, à terme, pouvoir atteindre un taux de pénétration de l’ordre de 85 % contre 42 actuellement. La concrétisation de ce nouveau projet a valu l’installation d’un réseau de raccordement de plus de 16 000 km pour un coût estimatif de l’ordre de 55 millions de dinars. Cette opération « Gaz » a, par ailleurs, été appuyée par l’attribution d’une centaine de logements de type public-locatif (social) dans la localité de Oued-Ghir.