de Béchar, Rachid R.
En été, le légume le plus consommé par les habitants de cette wilaya est le gombo. Ce légume vert, plus connu dans cette région du sud-ouest sous le nom de mloukhia ou gnaouia, est délicieux et à consommer sans modération. Son appellation gnaouia désigne en Algérie les pays du Ghana ou de Guinée comme pour faire référence à sa terre d’origine.
Le nom de « gombo » est issu d’une langue en région angolaise et son nom scientifique est Hibiscus esculentus. La mloukhia ou okra ou encore, corne en grecque, est un légume vert qui abonde sur les étals de nos marchés en cette période de récolte. Cultivé à Béchar, Taghit et Lahmar, il est cédé actuellement à 200 DA/kg. Trois mois seulement sont nécessaires entre la plantation de ce légume et sa récolte. Il est connu pour son gout délicieux, sa consistance collante et sa texture particulière. Son goût diffère d’une région à une autre, celui de Ouakda est le plus délicieux. Le gombo est une grande herbe, vivace mais souvent cultivée comme annuelle. Les feuilles sont palmatilobées et portées par un long pétiole. Au sud-ouest du pays on consomme surtout le fruit de cette herbe. C’est une capsule de petite taille poilue, anguleuse et pointue, énormément employée dans la cuisine nord-africaine et de l’ouest, où sa texture gélatineuse sert de liant pour les sauces. Ce légume est un véritable concentré de vitamines A, B (B2, B3, B6, B9) et C, sels minéraux (Zn, Ca) et nutriments. Il est riche en fibres alimentaires solubles. Les composés nutritifs qu’il contient en font également une source intéressante d’antioxydants. Aujourd’hui, le gombo est largement connu et apprécié pour ses vertus nutritionnelles aussi bien que médicinales. La vitamine C contenue dans le gombo stimule le système immunitaire, en favorisant la création de globules blancs dans l’organisme. Ce légume tout-terrain agit également comme antirides. Ses antioxydants combattent l’excès de radicaux libres, responsable du vieillissement tissulaire. Sa forte teneur en fibres lui permet de réguler le cholestérol. Il est aussi utilisé par les nutritionnistes en faveur des personnes diabétiques. Le taux élevé de vitamines A, B et C et K, ainsi que le zinc, le calcium, le magnésium, le fer, le cuivre et le manganèse contenus dans le gombo, en font le légume idéal à consommer pendant la grossesse. On utilise la substance visqueuse semblable à la gélatine pour fabriquer des pâtes pharmaceutiques, utilisées comme pâtes pectorales contre les rhumes et les affections de la poitrine. n