Poursuivant leurs opérations de lutte contre les activités des réseaux criminels dans la commercialisation de drogues, les éléments de la Brigade de lutte contre les drogues, relevant de la Sûreté de wilaya de Béchar ont mis fin aux agissements de deux dealers et saisi une quantité de kif traité et de psychotropes. La première opération a eu lieu, ces derniers jours, suite à des informations parvenues à la police faisant état de la présence d’un individu en possession d’une quantité de psychotropes au niveau du vieux ksar de la ville de Béchar. Aussitôt alertés, les agents de ce corps de sécurité ont procédé à son arrestation, en possession de 66 comprimés de psychotropes de différentes marques et une somme de 6 500 DA. Dans le même cadre, les éléments de la Brigade de lutte contre les drogues ont traité durant la même période une deuxième affaire, où un autre individu a été arrêté en possession de 15,62 g de kif et d’une arme blanche. Les deux mis en cause ont été condamnés, respectivement à 6 mois de prison ferme assortis d’une amende de 100 000 DA et 6 mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 20 000 DA.
Mise en fourrière de 11 véhicules, 12 motocyclettes et arrestation de 94 individus
Dans le cadre du suivi du respect des mesures générales de prévention de la propagation du coronavirus (Covid19), les éléments de la police, relevant de la Sûreté de wilaya de Béchar, ont procédé ce week end à la mise en fourrière de 11 véhicules, 12 motocyclettes et arrêté 94 personnes qui n’ont pas respecté les mesures de confinement partiel, interdisant le déplacement de toute personne hors de son domicile de 19H au lendemain à 07H du matin. Selon les responsables de la cellule de communication et des relations générales, la mise en fourrière est d’une durée de 8jours pour les véhicules et de 15 jours pour les motocyclettes.R. R.