Par Rachid R.
Le nombre de mendiants s’est multiplié, ces dernières années dans le Sud-Ouest du pays et la stratégie a changé. Ce ne sont plus des vieillards qui nous sollicitent mais des gosses dont l’âge varie de 3 à 15 ans, de différentes nationalités, qui envahissent les points stratégiques de la ville, cafés, marchés et places publiques, abordant les gens pour obtenir quelques sous pour survivre. D’autres images de mendiants et de mendiantes sont légion près des portes des mosquées, des postes et des banques, baissant la tête en quête d’éventuelles aumônes accompagnés d’enfants en bas âge. Ce sont aussi les vieux qui, à la fin de leur vie, ont élu domicile dans certains endroits, où ils passent la nuit sous une chaleur insupportable. Silencieux, la tête basse et contemplant le vide, ils se contentent d’être là pour éveiller le sentiment de pitié des autres. Aussi, des adultes et des jeunes, en chômage, suite à la suspension de plusieurs activités à cause de la pandémie de la Covid-19, sont actuellement sans revenus leur permettant de surmonter les semaines ou mois à venir. Ils risquent, au cas où la crise économico-sanitaire persiste et s’intensifie, de sombrer dans le dénuement total. Selon un syndicaliste, l’Etat doit intervenir pour interdire tout licenciement économique et octroyer des indemnités à tous les journaliers, travailleurs indépendants et précaires. Avec le froid de l’hiver et la cherté de la vie, les dégâts risquent d’être très importants. Le silence des pouvoirs publics et des élus n’a fait qu’aggraver la situation de ces citoyens qui, de plus en plus, perdent patience et réclament des solutions d’urgence.
Un dealer condamné
à 3 ans de prison ferme
Les éléments de la brigade de recherche et d’intervention (BRI), relevant de la Sûreté de wilaya de Béchar, ont procédé à l’arrestation d’un dealer âgé de 36 ans, qui commercialise de la drogue à partir de son domicile, situé au centre-ville de Béchar. En effet, suite à des renseignements parvenus à la police, faisant état de la présence d’un individu en possession de drogue, les agents de ce corps de sécurité ont identifié et arrêté le suspect. La perquisition du domicile du mis en cause s’est soldée par la saisie de 106 g de kif, d’un cutter, de 4 barres de fer et 50 000 DA, provenant du commerce illicite de la drogue. Selon le communiqué de la cellule de communication et des relations générales de la Sûreté de wilaya, le dealer a été condamné à 3 ans de prison ferme assortis d’une amende de 50 000 DA.