Une grande quantité de kif traité, s’élevant à 1,772 tonne a été saisie mardi dans la localité frontalière de Béni Ounif (Béchar) par un détachement combiné de l’Armée nationale populaire (ANP), indique mercredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). «Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et dans la dynamique des opérations visant à mettre en échec les tentatives des narcotrafic dans notre pays, un détachement combiné de l’ANP a saisi, hier soir 12 mai 2020, dans la localité frontalière de Béni Ounif/3ème RM, une grande quantité de kif traité s’élevant à une tonne, sept quintaux et 72 kilogramme», note la même source. «Cette opération de qualité vient s’ajouter à celle permettant, le même jour et dans la même localité, d’intercepter cinq (5) quintaux et 60 kilogrammes de la même substance, pour porter ainsi le bilan des quantités de kif traité saisies hier à un total de deux tonnes, trois quintaux et 32 kilogrammes», ajoute la même source. Dans le même contexte, des détachements de l’ANP «ont intercepté, en coordination avec les services des douanes à Oran et Sidi Bel Abbès/2ème, huit (8)narcotrafiquants en possession de 30 kilogrammes de kif traité». «Ces résultats de qualité viennent s’ajouter aux multiples opérations ayant permis de déjouer des tentatives d’introduction et de colportage de ces poisons dans notre pays et dénotent de la permanente vigilance et l’entière disposition des forces de l’ANP mobilisées le long des frontières et dans toutes les conditions et les circonstances», conclut le communiqué du MDN.