Un mouvement de protestation des citoyens du quartier Lahdeb, de la commune de Béchar, a été observé durant une grande partie de la journée de dimanche, suite à des perturbations dans la distribution de l’eau potable. Au niveau de cette cité, la chaussée a été obstruée par des troncs d’arbre et des blocs de pierre. Les automobilistes qui se dirigeaient vers le centre-ville, en transitant par cet axe routier stratégique, emprunté par des milliers d’usagers, ont été contraints de faire de grands détours ou de rebrousser chemin au moment où des bouchons se sont constitués çà et là.
Les habitants de ce quartier ont organisé ces derniers jours plusieurs sit-in dans leur cité, pour protester contre le manque d’eau potable, qui dure depuis plus d’une semaine. Lors de ce regroupement, ils nous ont déclaré que des requêtes ont été adressées aux autorités locales, des actions ont été organisées, dont la fermeture de la route, et des rencontres avec certains responsables, mais sans que des solutions soient dégagées, pour améliorer le cadre de vie des habitants de ce quartier. Ils revendiquent la prise en charge conséquente des perturbations dans l’alimentation en eau potable des foyers, qui se sont accentuées ces dernières semaines.
Il est à rappeler que la daïra de Béchar est alimentée en eau potable à partir du barrage de Djorf Ettorba (65 km au sud de Béchar), qui a une capacité de stockage des eaux des crues de l’oued Guir, de 365 millions de mètres
cubes.R. R.