Ces derniers jours, à Béchar, les différentes viandes coûtent cher. En effet, le poulet est à 330 DA/kg, alors que son prix ne dépassait pas 290 DA/kg la semaine dernière. Selon plusieurs commerçants, le prix du poulet, qui avait l’habitude de chuter en cette période, risque d’atteindre les 380 DA/kg pendant le mois de Ramadhan. Pour ce qui est des viandes rouges, l’agneau est cédé à 1 300 DA/kg, le veau entre 1 100 et 1 200 DA/kg, le caprin est passé de 1 100 DA/kg à 1 300 DA/kg. Quant à la sardine, elle est cédée à 900 DA/kg. Pour ce qui est des fruits et légumes, les prix affichés dans les marchés de la ville de Béchar sont hors de portée de la classe moyenne. Actuellement, les haricots verts sont cédés à 180 DA/kg, la tomate et la pomme de terre à 65 DA/kg, le poivron à 160 DA/kg et l’oignon à 55 DA/kg. Les prix de certains fruits ont flambé, c’est le cas des bananes qui ont atteint 250 DA/kg, les pommes sont vendues à 300 DA/kg, les oranges à 150 DA/kg et les dattes à 300 DA/kg. Les habitants de cette région du Sud souhaitent que les autorités concernées inondent le marché avec les produits de première nécessité et soutenus par l’Etat pour faire baisser les prix. R. R.