Mercredi dernier, les habitants de plusieurs communes de la wilaya de Béchar ont été privés d’électricité pendant plus de 7 heures. Cette coupure d’électricité qui survient en cette période des grandes chaleurs et des examens officiels de fin d’année scolaire, a causé des dégâts matériels aux appareils  électroménagers et autres. Selon les responsables de ce secteur cette coupure électrique,  qui a touché les communes de Béchar, Kenadsa, Taghit, Lahmar, Boukais et Mougheul, est due à une chute d’un conducteur de deux lignes de transport de très haute tension (THT) (220/400 KV) au lieu dit Mekaliss, dans la wilaya de Naama. Cette panne technique est survenue à la suite de vents violents qui ont touché la wilaya de Naama. Le rétablissement d’électricité par les équipes de techniciens de la société Algérienne de gestion du réseau de transport d’électricité, qui a duré 6 heures a été effectué dans des conditions difficiles, dues aux fortes ravales de vent de sable, qui ont balayé la région de Mekaliss. Contactés, des représentants de la société civile nous ont déclaré qu’il est inconcevable de priver la population locale d’électricité pendant cette période caniculaire. Ces citoyens se demandent pourquoi les responsables de ce secteur ont transféré la centrale Diesel, qui approvisionnait la ville de Béchar, en énergie électrique en cas de panne de longue durée, vers une autre wilaya, lorsque cette région du sud du pays a été branchée au réseau national. D’autres  citoyens nous ont déclaré qu’ils attendent avec impatience la réalisation de la centrale photovoltaïque de 300 mégawatts prévue dans cette wilaya ou le soleil ne manque pas