Des dizaines de citoyens issus des différents villages de la commune d’Igli, 160 km au sud de Bechar, sont regroupés, depuis dimanche dernier, devant le siège de l’APC, pour dénoncer la non-prise en charge de leurs revendications, dont celles liées au développement local. Après avoir dénoncé publiquement le manque de projets d’amélioration urbaine, inscrits dans le cadre des plans communaux de développement (PCD), les protestataires qui ont fermé le portail principal de cet édifice ont exigé le départ du maire. Les protestataires affirment que leur action n’est pas irréfléchie, bien au contraire, et qu’il s’agit là d’alerter le premier magistrat de la wilaya, sur l’état de ras-le-bol généralisé qui s’est emparé de la population.
Les jeunes de cette daira que nous avons contacté réclament l’intervention du wali et la prise en charge effective des revendications des protestataires. Ces derniers réclament avec insistance des postes d’emploi et l’inscription de nouveaux projets, de logements sociaux et ruraux. Au moment où nous mettons sous presse, nous n’avons pas pu contacter le P/APC d’obédience MSP qui est toujours en mission.
R. R.