En ce début du mois de Ramadhan, les prix des fruits et légumes ont enregistré une hausse sensible dans la wilaya de Béchar. Au marché couvert du centre-ville, du chef-lieu de wilaya, le prix de la pomme de terre a atteint 80 DA le kg, le poivron 150 DA, la tomate 150 DA, la courgette 120 DA et les haricots verts 170 DA. Le prix du navet et de carotte varie entre 70 et 80 DA le kg et la laitue est cédée à 120 DA le kg. Le mois dernier, les prix des différents fruits étaient abordables, alors qu’actuellement les citoyens sont confrontés à une hausse inexplicable des prix. Dans plusieurs marchés de la ville de Béchar, les prix des fraises, pêches nectarines, pommes, raisins ont doublé, malgré leur disponibilité. Cette hausse des prix qui n’a aucune explication commerciale est pratiquée au vu et au su de tout le monde. Les viandes n’échappent pas à cette envolée. Le kilogramme de bœuf est vendu en moyenne 1 300 DA, soit 100 DA de plus qu’il y a quelques jours. Même niveau de hausse pour le poulet vendu à 270 DA/kg en cette période de grandes chaleurs. Le même constat est observé pour les œufs de consommation, où il a été enregistré une hausse des prix depuis plus d’un mois. La datte n’a pas été épargnée, elle est cédée entre 500 et 600 DA.R. R.