Visite d’inspection et de travail du ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière et du ministre délégué chargé de l’Environnement saharien

En visite de travail, hier, dans la wilaya de Béchar, le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid, accompagné du ministre délégué chargé de l’Environnement saharien Hamza Al Sid Cheikh, a inspecté plusieurs projets relevant de son secteur. Lors de cette visite, le ministre de la Santé a donné son accord pour la mise en place d’une annexe de l’institut pasteur, au niveau du chef-lieu de la wilaya de Béchar. Cette structure assurera les tests de dépistage du coronavirus et détectera d’éventuels cas pouvant survenir dans cette région du sud du pays. Selon des responsables locaux, cette annexe pourra délivrer les résultats des tests au bout de quelques heures et contribuera à soulager la pression sur l’institut pasteur d’Alger d’une part et évitera les déplacements quotidiens des agents de ce secteur, vers le nord du pays, afin d’obtenir les résultats des tests de dépistage du Covid 19. Lors de cette visite, le ministre de la santé a déclaré que la délégation ministérielle est venue pour encourager le personnel soignant à continuer son travail de lutte contre cette maladie. M : Benbouzid a aussi saisi l’occasion pour remercier tous ceux, qui sont mobilisés pour lutter contre le Covid19. Au niveau du siège de l’annexe régionale de la pharmacie centrale, le représentant du gouvernement a déclaré que toutes les fournitures médicales sont disponibles et que les stocks sont suffisants pour répondre à la demande des établissements publics. Lors de sa visite, le Pr. Abderrahmane Benbouzid s’est exprimé sur l’évolution de l’épidémie du Coronavirus (Covid-19) en Algérie. « Nous sommes dans une situation stable », a affirmé le ministre, avertissant contre un relâchement : « il ne faut pas baisser la garde », a-t-il dit. «En Algérie les capacités de prise en charge des cas compliqués dans les hôpitaux sont passées de 400 lits de réanimation à 6000 lits aujourd’hui», a ajouté ce responsable. Concernant l’absence d’un centre des grands brûlés dans cette wilaya, le ministre de la santé a souligné que cette structure sanitaire verra le jour dès la réalisation du futur CHU de Béchar. La délégation ministérielle a aussi visité l’hôpital 240 lits Tourabi Boudjemaa, le centre régional anti cancer et l’hôtel Antar, qui héberge le personnel médical chargé de soigner les malades et de lutter contre le Covid 19. A la fin de cette visite, le ministre de la santé a présidé une séance de travail avec les fonctionnaires de ce secteur.n