Non. Niko Kovac ne sera pas destitué de son poste d’entraîneur à l’issue de la saison a fait savoir le président du Bayern Munich, Karl-Heinz Rummenigge, hier. «Une telle décision n’existe pas. Cette information est totalement bidon», a fulminé le patron du club bavarois, cité par Bild, à 24 heures du match décisif de la dernière journée du championnat, où le Bayern peut s’adjuger le titre.
Dans la journée, les sites Spox.com et Goal.com avaient affirmé que Kovac perdrait son poste même en cas de doublé coupe/championnat, encore possible. Ces médias ajoutaient que le successeur possible du Croate était le Néerlandais Mark van Bommel, actuel coach du PSV Eindhoven.
Aujourd’hui, un match nul suffira au Bayern pour s’adjuger sa septième couronne consécutive de champion d’Allemagne. Le samedi suivant, le 25 mai, l’équipe jouera pour le doublé, en affrontant le RB Leipzig à Berlin en finale de la coupe d’Allemagne.