Synthèse Selma Allane
Pour la prochaine saison agricole, la région de Batna compte encourager la culture des oléagineux. Après le succès de l’expérience pilote de la culture du maïs, réalisée dans le sud de la wilaya, en 2021, dans les communes de Barika, Bitam et M’doukal, avec un rendement moyen de 85 quintaux à l’hectare, la Direction des services agricoles (DSA) de la wilaya projettent d’encourager maintenant la production du colza. Un programme spécial a été mis en place à travers l’ouverture de fermes pilotes.
Il s’agit dans une première étape de produire du colza sur une surface de 200 hectares, 70 ayant été déjà semés, selon la DSA. Des agriculteurs capables de suivre « l’itinéraire technique » de cette culture ont été choisis pour cette première expérience qui sera, par la suite, élargie, dans le cadre de la stratégie de l’Etat de développement de cette culture stratégique.
L’objectif du secteur, au cours de la prochaine saison agricole à Batna, est de mobiliser les moyens humains et matériels pour adopter les cultures de maïs et du colza et en élargir les superficies, parallèlement à l’augmentation des rendements céréaliers, notamment le blé dur et tendre, en coordination avec plusieurs partenaires, à leur tête la Coopérative des céréales et légumes secs (CCLS) et les Universités Batna 1 et 2. Sur les marchés internationaux, notamment européens, les prix du colza ont atteint 712,75 euros la tonne à la fin de l’année 2021.