Par Selma Allane
Jusqu’au 23 janvier, une cinquantaine d’artisans de différentes régions des Aurès et d’autres wilayas limitrophes proposent leurs produits au public de Batna. La manifestation a commencé dimanche, 9 janvier, au siège de la Chambre des métiers et de l’artisanat au centre-ville avec l’ambition de faire connaître une activité en plein renouveau et créer l’opportunité de rapprocher ses opérateurs avec le consommateur, amateur de ce que la culture chaouie et algérienne authentique produit de mieux en matière d’objets utilitaires et de décoration fabriqués depuis des siècles sur le sol algérien et, pour certains, « relookés » selon les goûts actuels du client.
L’art et l’artisanat du tissu sont présentés à cette exposition que ses organisateurs ont voulu faire coïncider avec le Nouvel an berbère, Yennayer ou Yennar dans le pays chaoui, la melhfa et la tenue féminine traditionnelle accompagnent la tapisserie locale. Les ustensiles en terre et en bois, ces incontournables des expositions d’artisanat dans notre pays, sont exposés en nombre et en variété tandis que les épices et les herbes aromatiques occupent une aile importante de la Chambre des métiers, ces produits étant, avec le miel et l’huile d’olive, traditionnellement prisés par les visiteurs. Une autre aile de la Chambre est réservée aux bijoux traditionnels, aux ustensiles en cuivre et aux objets d’art de la région. Selon les organisateurs de la manifestation, il s’agit de promouvoir et de conserver le patrimoine culturel matériel et immatériel de la région des Aurès, notamment Batna.