Les usagers de la route et plus particulièrement ceux à destination des zones recluses ont dû passer plusieurs heures à attendre avant que les services des voiries et la Gendarmerie nationale n’interviennent pour dégager les voies et rendre la circulation plus fluide.

Ce sont surtout les hauteurs, à 600 mètres d’altitude et plus, à l’exemple de Hidoussa, Nefla, Merouana, Talent, Rasel Ayoun, ou encore sur la RN 03, vers Arris, Ichmoul , Inoughissen ou encore vers Menaâ par le col Hit Ouloudh, à 1 840 m d’altitude, qui ont connu d’importantes chutes de neige avec verglas qui ont totalement bloqué les routes. L’intervention des services des travaux publics est en cours pour dégager la route et permettre le retour à la normale, sachant que cet axe est emprunté aussi à destination de la capitale des Zibans, Biskra. Les chutes de neige n’ont pas uniquement perturbé la circulation routière mais aussi la distribution du gaz butane, particulièrement dans les zones enclavées, où une demande accrue a vidé les stocks des stations-service. Depuis hier matin, les villageois n’ont pas cessé de sillonner les routes à la recherche du produit en rupture de stock, sachant que les responsables des stations aussi bien privées de celles de Nafatl promettent un retour à la normale dès ce soir au plus tard.