Située à 21 km au nord-est du chef-lieu de wilaya de Batna, la commune de Djerma connaît depuis avant-hier des troubles suite à l’affichage d’une liste d’attribution de 40 logements.

Après un regroupement improvisé près du siège de l’Assemblée populaire communale, les citoyens ont cadenassé l’entrée principale de l’institution.
Dans un grand cafouillage où étaient présents plus de 200 citoyens, l’actuel chef d’APC a rejeté la totale responsabilité sur l’ancien P/APC. On s’attend à une riposte et des plus vigoureuses de l’ancien chef d’APC qui promet des révélations.