La nuit de mardi à mercredi était déterminante en NBA. Et les favoris ont assuré : Miami et Phoenix ont plus que tenu leur rang face à Philadelphie (120-85) et Dallas (110-80) pour mener 3-2 dans leurs séries respectives. Désormais dos au mur, Sixers et Mavs n’ont plus qu’une seule chose à faire : tenter d’arracher un match 7.

Miami mène la série 3-2
Si jamais les Sixers et leurs supporters se sont mis à rêver ou à s’enflammer après les deux matches de suite gagnés à Philadelphie, ils ont pris une douche froide terrible lors du Game 5 contre Miami ce mardi soir. Le Heat a délivré une prestation collective parfaite des deux côtés du terrain pour l’emporter très largement lors de cette manche décisive (120-85). Une démonstration. Bien plus présents physiquement, durs sur l’homme, les joueurs d’Erik Spoelstra ont complètement étouffé les stars adverses. Aucun joueur des Sixers n’a atteint la barre des 20 points. Joel Embiid en a inscrit 17, tout en prenant seulement 5 rebonds. James Harden a été ramené sur terre après sa superbe prestation au match précédent. Il s’est contenté de 14 points à 5 sur 13 au tir, tout en perdant quatre ballons. Le Heat savait que défendre avec acharnement et remettre de l’intensité serait l’une des solutions pour reprendre le dessus sur leurs adversaires après deux défaites consécutives. L’autre alternative revenait à trouver des solutions offensives grâce aux joueurs de devoir en faisant preuve d’adresse derrière la ligne à trois-points. Au final, ils ont réussi à briller dans tous les aspects. Très discrets à Philly, PJ Tucker, Gabe Vincent et Max Strus ont inscrit respectivement 10, 15 et 19 points en compilant par exemple 7 paniers primés en 15 tentatives.
Jimmy Butler a guidé les siens avec 23 points, 9 rebonds et 6 passes. Miami mène donc 3 manches à 2 avant de revenir en Pennsylvanie. Les Floridiens disposent désormais de deux chances pour conclure la série. n