Il n’avait connu ça qu’une seule fois en carrière. Dans la nuit du dimanche à lundi, LeBron James a doublé son total d’expulsions depuis ses premiers pas en 2003 après une vive altercation avec Isaiah Stewart. La cause ? Un coup de coude franchement vilain donné par LBJ au jeune intérieur des Pistons après une lutte pour le rebond au début du troisième quart-temps. Immédiatement, Stewart s’est mis à saigner abondamment et a visé d’emblée LeBron James sur le parquet. Fou de rage, le joueur des Pistons a semblé se calmer dans un premier temps avant de revenir à la charge à plusieurs reprises, même après avoir été ramené près du banc. La NBA devrait distribuer de nouvelles sanctions ce lundi. Les deux joueurs exclus, ce sont finalement Russell Westbrook (26 pts, 9 rebonds, 10 passes) et Anthony Davis (30 points, 10 rebonds, 5 contres) qui ont fini par prendre la lumière. Le meneur de jeu fut à l’initiative d’un fantastique 14-2 pour permettre aux siens de recoller avant que le pivot ne fasse la décision dans le money-time (121-116). Les Lakers sont désormais 8es à l’Ouest et évitent une nouvelle défaite fâcheuse.

LE(S) JOUEUR(S) : JORDAN POOLE ET ANDREW WIGGINS
Normalement, quand Curry va, les Warriors gagnent. La bonne nouvelle, pour eux, c’est que même quand la machine à scorer est grippée, ils l’emportent toujours. La preuve face à Toronto ce dimanche (119-104). Limité à un 2/10 aux tirs, Stephen Curry a pu constater qu’il faisait des émules dans l’effectif californien. Car Jordan Poole a rapidement pris feu, signant 24 points dans le premier quart-temps, pour finalement terminer avec 33 points au compteur. Dans sa mission, il fut accompagné de main de maître par Andrew Wiggins, également diabolique à 3 pts (6/8) qui s’est offert une belle feuille statistique (33 pts) tout comme un Draymond Green au four et au moulin (14 rebonds, 8 passes). Les Warriors restent en tête de la Conférence Ouest et surfent sur une série de quatre victoires de rang.

LE REMAKE (SANS LES STARS) : CLIPPERS-DALLAS
C’était au premier tour des playoffs 2021. Grâce à Kawhi Leonard, stratosphérique, les Clippers étaient venus à bout des Mavs de Luka Doncic, bluffant, au terme d’un duel homérique (4-3) en juin dernier. Mais dimanche, les deux meilleurs joueurs des franchises étaient absents, blessés.
En leur absence, les Clippers ont pu compter sur leur ailier Paul George (29 points à 12 paniers réussis sur 25 tentés, 4 rebonds et 6 passes), pour battre à nouveau les Texans dans un match indécis jusqu’au bout. Menés 47-46 à la mi-temps, les Californiens ont fait la différence dans le troisième quart-temps (25-15), et ont su tenir, de justesse, leur résultat, malgré le bon match du Letton Kristaps Porzingis (25 pts à 10/18, 8 rbds), efficace dans le quatrième quart-temps.
En toute fin de match, alors que les Mavericks n’étaient qu’à cinq points, Reggie Jackson a offert aux spectateurs du Staple Center l’action de la soirée, en inscrivant un lay-up renversé, dos au panier, alors qu’il était cerné par les défenseurs. n

LES RÉSULTATS :
Chicago – New York : 109 – 103
Detroit – LA Lakers : 116 – 121
Phoenix – Denver : 126 – 97
Golden State – Toronto : 119 – 104
LA Clippers – Dallas : 97 – 91