Très belle victoire de Portland sur le parquet de Los Angeles (115-107) avec notamment 31 points de Damian Lillard. La performance individuelle de la nuit est à mettre à l’actif de Nikola Jokic, auteur d’un triple-double (19 pts, 12 rbds et 18 pds) lors de la première victoire des Nuggets cette saison. Après l’intersaison la plus courte de l’histoire – à peine 77 jours entre le titre et la reprise – et quelques changements au sein de l’effectif, les Lakers se cherchent encore. Et ça se voit sur le terrain. Ils sont à court de rythme. Parfois même en dedans. Les Trail Blazers en ont profité pour aller s’imposer au Staples Center cette nuit (107-115). Avec un excellent Damian Lillard à la baguette, auteur de 31 points à 10 sur 16 aux tirs.
Les Angelenos avaient pourtant pris le match par le bon bout et menaient de 8 points après 12 minutes (22-30). Mais le banc de Portland a sonné la révolte. Gary Trent Jr en tête. La révélation de la bulle du côté des Blazers était tout simplement inarrêtable ! Sept paniers lointains pour Trent, pour 28 points au total. Dans son sillage, la franchise de l’Oregon est repassée en tête à la pause (58-54). Mais, encore une fois, L.A. a fini par reprendre le dessus. Grâce à LeBron James (29-9-6) mais aussi Dennis Schröder (24 pts), très bon depuis le début de la saison. Les Californiens sont revenus à 98-98 à cinq minutes de la fin du match. Et malgré l’enjeu, les Lakers n’ont pas su imposer leur jeu. Ils ont subi les assauts de Lillard et la domination de Jusuf Nurkic sous les panneaux, sans pouvoir répondre, avec un Anthony Davis limité à 13 points. C’est déjà la deuxième défaite en quatre matches pour les champions en titre.

LE JOUEUR : NIKOLA JOKIC, ENCORE UN TRIPLE-DOUBLE !
Finalistes à l’Ouest dans la bulle, les Nuggets sont à la peine depuis le coup d’envoi de la nouvelle saison. Ils ont été battus sur le fil – suite à une succession d’erreurs et de séquences presque comiques – par les Kings avant de s’incliner contre les Clippers. Il fallait réagir. Alors Nikola Jokic a donné le ton lors de la réception des Rockets cette nuit. En postant un triple-double, le pivot serbe a mené les siens à leur première victoire (124-111). 19 points, 12 rebonds et… 18 passes ! Un régal. Pour ses coéquipiers surtout, gâtés par les caviars du maestro. Jamal Murray en a profité pour marquer 21 points avant de sortir sur blessure tandis que Paul Millsap a ajouté 19 unités. Denver a enfin maîtrisé son sujet : la franchise du Colorado comptait 10 points d’avance à la pause (70-60) puis elle a conclu le troisième quart temps par un 19-4 pour se mettre à l’abri malgré les 34 points de James Harden. Ce sont maintenant les Rockets qui courent après leur première victoire…

L’ACTION : DONOVAN MITCHELL DONNE LA VICTOIRE AU JAZZ
Utah n’est pas passé loin de la défaite contre Oklahoma City. Le Jazz était mal embarqué jusqu’à ce que sa star Donovan Mitchell prenne les rênes en attaque. Le jeune arrière a inscrit les 12 derniers points de son équipe dont le panier pour la gagne à 7 secondes de la sirène. Victoire 110 à 109. Mitchell finit avec 20 points, tout comme son coéquipier Mike Conley. Bojan Bogdanovic en a marqué 23. Du côté du Thunder, 26 pions pour Luguentz Dort et 23 pour Shai Gilgeous-Alexander. OKC s’incline pour la première fois cette saison (en deux rencontres).

TOUS
LES SCORES :
Pistons – Hawks : 120-128
Nets – Grizzlies : 111-116
Thunder – Jazz : 109-110
Nuggets – Rockets : 124-111
Lakers – Trail Blazers : 107-115