Revenu à la compétition dans la nuit de lundi à mardi, Kawhi Leonard a planté le panier pour la gagne lors du succès des Los Angeles Clippers contre les Charlotte Hornets (119-117). Très belle victoire des Indiana Pacers sur le parquet des Golden State Warriors (112-104) avec un Stephen Curry mis à mal par la défense adverse. Ousmane Dieng s’est lui mis en évidence avec les Thunder. La situation autour de Kawhi Leonard est toujours aussi floue. Mais force est de constater que quand il est là, ça change tout pour les Clippers. Très peu présent depuis le début de la saison, l’ailier All-Star a fait une apparition presque inattendue lundi soir. Il a joué seulement son sixième match en bientôt deux mois… et il a contribué à faire gagner Los Angeles contre Charlotte en inscrivant le panier décisif à une seconde du buzzer (119-117). Un retour réussi pour Leonard, auteur de 16 points et 6 rebonds en 28 minutes. Une performance plus qu’honorable pour le double champion NBA, absent depuis plus de deux semaines en raison d’une blessure à la cheville. Il n’avait pas été particulièrement étincelant lors de ses rares sorties précédentes – logique pour un joueur à court de rythme – mais les Angelenos ne sont plus les mêmes quand il les rejoint sur le terrain. Pour preuve, ils ont remporté cinq des six rencontres disputées par leur meilleur joueur cette saison. Paul George a aussi rejoué lundi. Il a fini avec 19 points et 7 passes. Maintenant, la vraie grande question reste de savoir combien de temps les deux stars vont pouvoir jouer avant de retourner à l’infirmerie.

LE MATCH : LES PACERS ÉTOUFFENT CURRY ET LES WARRIORS
La jeune équipe d’Indiana a fait sensation sans son meilleur joueur et maître à jouer Tyrese Haliburton. Les Pacers se sont imposés sur le parquet des Warriors (112-104), champions en titre, en surfant sur l’excellente prestation de leur rookie Andrew Nembhard. Le meneur remplaçant a sorti la meilleure performance de sa (jeune) carrière en compilant 31 points, 8 rebonds et 13 passes décisives. Les hommes de Rick Carlisle ont su tenir bon et faire preuve de calme et de maturité pour dominer le money time, même après que les Warriors soient repassés devant sous l’impulsion de Klay Thompson (28 points) en début de quatrième quart-temps. Les Pacers n’ont pas paniqué et ils s’en sont remis à leur défense pour faire des stops. Ils ont notamment mis à mal Stephen Curry, auteur d’un tout petit match. La superstar de Golden State n’a inscrit «que» 12 points à… 3 sur 17 aux tirs. C’est seulement la deuxième défaite à domicile pour les joueurs de Steve Kerr cette saison.

LA PERFORMANCE : DONCIC ET LES MAVERICKS ÉCRASENT LES SUNS
En difficulté depuis quelques semaines, les Mavericks ont bien rebondi en décrochant une très belle victoire contre les Suns, premiers de la Conférence Ouest. Une victoire éclatante, 130 à 111, avec évidemment un grand Luka Doncic à la baguette. Le Slovène a montré l’exemple lors d’un premier quart-temps largement à l’avantage de Dallas (33-15). Il a compilé 33 points, 6 rebonds et 8 passes en 29 minutes. Les joueurs de l’équipe texane ont notamment su maintenir leur écart même quand leur superstar est partie se reposer sur le banc. Et ça fait la différence pour les Mavericks.

LA SURPRISE : LES ROCKETS GÂCHENT LE RETOUR DE HARDEN
Autre joueur absent depuis un moment, James Harden n’a pas été autant en réussite que Kawhi Leonard pour son retour à la compétition lundi soir. L’ancien MVP n’a converti que quatre de ses 19 tentatives et les Sixers se sont inclinés contre les Rockets, l’une des plus mauvaises équipes de la ligue, après deux prolongations (123-132). Harden a tout de même cumulé 21 points et 7 passes décisives mais il a souffert en défense contre Kevin Porter Jr (24 points) et Jalen Green (27). Joel Embiid a inscrit 39 points avant de sortir en fin de première prolongation après avoir pris sa sixième faute. Philadelphie a sombré lors des cinq minutes suivantes. C’est déjà la troisième défaite de suite pour la franchise de Pennsylvanie.

LA STAT : 20
Comme le nombre de victoires des Celtics après leur succès contre les Raptors la nuit dernière (116-110). Boston devient donc la première équipe de la ligue à atteindre cette barre symbolique, moins de deux mois après le début de la saison. Jayson Tatum a encore été excellent en compilant 31 points et 12 rebonds tandis que Jaylen Brown a marqué 22 points. Les Celtics caracolent en tête de la NBA avec 20 victoires en 25 matches.