La première polémique des playoffs. L’éjection de Kristaps Porzingis, deuxième All-Star de Dallas, fait déjà jaser sur les réseaux sociaux. Le Letton a écopé de deux fautes techniques dans lanuit de lundi à mardi, synonyme d’un retour au vestiaire. La deuxième étant particulièrement sévère, infligée après une très légère altercation. Il était venu défendre Luka Doncic alors que Marcus Morris essayait d’intimider le Slovène. Un quart temps plus tard, les Mavericks s’inclinaient contre les Clippers (110-118).
Pourtant, Doncic a tout tenté. Le virtuose a compilé 42 points à 13 sur 21 aux tirs avec également 7 rebonds et 9 passes décisives. Pour son tout premier match de playoffs. Les débuts les plus prolifiques de l’Histoire de la NBA. Une performance digne d’une superstar. En revanche, grosse ombre au tableau : 11 balles perdues. Elles font mal. Parce que derrière, ce sont autant d’opportunités exploitées par les Angelenos de Kawhi Leonard (29 pts, 12 rbds, 6 pds, 3 interceptions) et Paul George (27 pts). Les Mavericks menaient encore de 5 points (71-66) au moment du renvoi de Porzingis au vestiaire à 9 minutes de la fin du troisième quart temps. Ils ont décroché ensuite. L’intérieur All-Star a terminé avec 14 points en seulement 20 minutes. Lui et ses coéquipiers auront à cœur de se rattraper dès le prochain match.

Celtics – Sixers : 109-101 (Boston mène 1-0)
C’était la crainte majeure des Sixers en l’absence de Ben Simmons : qui prendrait le relai en défense sur les meilleurs extérieurs adverses ? Le Match 1 n’a pas donné beaucoup de réponse à Brett Brown. Son équipe est passée proche de la victoire mais elle a fini par s’incliner contre Boston (101-109), et a surtout été terrassée par les deux jeunes ailiers Jayson Tatum et Jaylen Brown. Le premier a marqué 32 points, en plus de ses 13 rebonds. Le tout sans forcer. Comme un All-Star qui laisse le jeu venir à lui. Quant à Brown, il est celui qui a fait la différence en fin de partie. 15 de ses 29 points ont été inscrits dans les douze dernières minutes. «Jaylen a été exceptionnel dans le quatrième quart temps», avouait le coach de Philadelphie. «Jayson a été excellent au début. Il faut leur donner du crédit. J’espère que l’on pourra faire un meilleur boulot sur eux en défense.» Malgré les cartons des stars des Celtics, les Sixers sont longtemps restés au contact. Un 15-0 passé en fin de troisième quart temps leur a même permis de reprendre l’avantage (81-75). Mais Boston a débuté la dernière période par un 9-0 avec 7 points de Brown (86-92). Les coéquipiers d’Embiid, 26 points et 16 rebonds cette nuit, n’ont pas su y réagir. La logique a été respectée sur ce premier match mais la série est loin d’être terminée. Notons aussi la blessure de Gordon Hayward, touché à la cheville. L’ancien All-Star doit maintenant passer des examens pour déterminer la gravité de la blessure. Mais il souffrait après le match et sa cheville semblait déjà avoir gonflée selon les dires de son coach Brad Stevens. Ce n’est pas bon signe. n