C’est à se demander si LeBron James a trouvé le secret pour ne jamais vieillir. Alors que la plupart des superstars accusent le coup après avoir passé autant de minutes sur un parquet, lui est plus pimpant que jamais.

Et ça fait dix victoires de suite pour les Cavaliers. Pendant les Jeux olympiques 2016, l’entraîneur de l’équipe américaine de handball affirmait sans aucune pression et avec le plus grand sérieux du monde que LeBron James pouvait devenir le meilleur handballeur du globe en moins de six mois. Avec les blocks qu’ils calent à chaque match NBA, il est aussi légitime de se demander jusqu’où il pourrait aller s’il faisait carrière dans le volley. En fait, le constat s’applique à quasiment chaque discipline. Et pour une raison simple : si le King est l’un des plus grands basketteurs de l’histoire, avec un QI et un bagage technique hors normes, c’est surtout un athlète incroyable. Il va fêter ses 33 ans à la fin du mois mais il est toujours l’un des joueurs les plus dominants – physiquement parlant – de la ligue. Un roc qui a su entretenir son corps.
Il réalise aussi l’une des meilleures saisons de sa carrière alors que c’est déjà sa quinzième en NBA. Du jamais vu. Comme si le temps qui passe n’avait pas d’effet sur lui. Taurean Prince et Dennis Schroder, ses deux victimes sur les actions ci-dessus, ont dix piges de moins que lui. Pourtant, il n’y a presque personne en NBA pour contester la suprématie athlétique du père de famille. Impressionnant.