Les Suns et les Grizzlies se sont amusés à faire des tours de passe-passe chez les mal-nommés Magic et Wizards, samedi en NBA, pendant que l’inoxydable LeBron James faisait un retour gagnant avec les Lakers aux dépens des Knicks. Après que sa série de victoires a été stoppée à onze, jeudi à Atlanta, Phoenix est reparti de l’avant à Washington (95-80), qui ne lui a opposé aucune résistance. Et même quand Devin Booker, qui tournait pourtant à 33,3 points de moyenne sur les six derniers matches, n’est pas en verve (11 pts, à 5/14,7 rbds, 5 passes), l’équipe est suffisamment solide collectivement pour que cela ne se voie pas. DeAndre Ayton a dominé à l’intérieur (20 pts, 16 rbds) et Chris Paul (14 pts, 9 passes) a géré pour des Suns ayant compté jusqu’à 36 longueurs d’avance au 3e quart-temps.
Le leader du championnat aura un déplacement plus compliqué lundi à Chicago, chez des Bulls dominateurs à l’Est. Memphis s’est aussi promené à Orlando (135-115), le phénomène Ja Morant apposant sa griffe avec 33 points.
Au troisième quart-temps, l’arrière s’est distingué avec un de ses dunks montés sur ressorts dont il a le secret, après avoir changé de direction sur un double appui. Un mouvement particulièrement difficile à exécuter. Il a ensuite réussi une passe aveugle (7 au total), après avoir passé le ballon dans son dos, à la Magic Johnson, pour Ziaire Williams qui l’envoyait ensuite en l’air pour le alley-oop de De’Anthony Melton. Les Grizzlies, également guidés par Jaren Jackson Jr (21 pts, 6 rbds), ont alors compté 31 unités d’avance, leur plus large d’un match pleinement maîtrisé. La prochaine étape sur la route de Memphis sera Los Angeles, chez les Clippers mardi.

Miami et Milwaukee déroulent
A L.A., justement, les Lakers ont récupéré LeBron James après cinq matches d’absence, en raison d’un genou gonflé. Et ils ont eu le dernier mot sur New York (122-115) après prolongation. En retard de 21 points au deuxième quart-temps, les «Angelenos» se sont réveillés dans le sillage de «LBJ» auteur d’un triple-double (29 pts, 13 rbds, 10 passes) en 40 minutes. «Ca fait du bien d’être là aux côtés de mes coéquipiers, de les aider, de me comporter en leader, de donner tout ce que j’ai. Il a fallu prendre nos responsabilités (en seconde période), sinon on n’aurait pas pu se regarder dans le miroir», a commenté l’inusable star de 37 ans. A ses côtés, Anthony Davis (28 pts, 17 rbds, 4 contres) et Malik Monk (29 pts) ont été au diapason, au contraire de Russell Westbrook en totale perdition (5 pts, 1/10 aux tirs, 6 passes). En face, RJ Barrett a été excellent, battant son record de points (36, 8 rbds). C’est lui qui a arraché l’«overtime» durant lequel Evan Fournier (15 pts) a eu le malheur d’offrir une passe décisive à James en sauvant un ballon. Face à son ancienne équipe, Julius Randle a brillé (32 pts, 16 rbds, 7 passes), en vain. Miami, de son côté, n’a eu aucun mal à s’imposer à Charlotte (104-86), grâce notamment à Jimmy Butler, très adroit (27 pts à 10/13), et à Bam Adebayo, très actif (20 pts, 12 rbds, 3 interceptions, 2 contres).
Le Heat (2e à l’Est), qui s’est aussi appuyé sur Tyler Herro (19 pts), a fait la différence dans le troisième quart-temps, infligeant un rédhibitoire 35-8 à des Hornets (9e) concédant leur quatrième défaite consécutive. Milwaukee (3e), enfin, a passé une soirée tranquille à Portland (137-108) où Giannis Antetokounmpo a pu s’économiser (29 pts, 9 rbds en 25 min).