Le travail de démolition de la paire James Harden-Russell Westbrook, le triple-double de la star grecque Giannis Antetokounmpo et la performance de Kawhi Leonard sur ses anciennes terres de San Antonio ont marqué la soirée de samedi en NBA. A Phoenix, le duo Harden – Westbrook a fait de gros dégâts pour permettre à Houston de signer son 20e succès de la saison (139-125).
Harden et Westbrook font des dégâts
«The Beard» a terminé meilleur marqueur de la partie (47 points, 15/27 aux tirs), dépassant pour la 89e fois de sa carrière la barre des 40 points. Seuls trois joueurs ont fait mieux: Kobe Bryant (122 fois), Michael Jordan (173) et Wilt Chamberlain (271). Harden a ajouté 6 rebonds et 7 passes décisives à sa feuille de statistiques. Son acolyte Westbrook a quant à lui inscrit 30 points, capté 4 rebonds et délivré 10 passes décisives, prenant une part importante dans cette victoire qui a mis du temps à se dessiner pour les Rockets. Derrière le tandem Harden-Westrook, l’ancien intérieur de Chalon-sur-Saône, le Suisse Clint Capela, s’est lui illustré avec un double double (14 pts, 17 rbds dont 15 défensifs). Avec ce résultat, Houston prend provisoirement seul la 4e place à l’Ouest devant Dallas, qui se déplace dimanche à Toronto.
Philadelphie stoppe la mauvaise série
Après trois défaites consécutives, dont deux à domicile, les Sixers ont renoué avec le succès en s’imposant nettement dans leur salle face à Washington (125-108), un mal classé.
La paire Joel Embiid – Ben Simmons a une nouvelle fois pesé. Le pivot camerounais a compilé 21 points, 13 rebonds, pendant que le meneur australien s’est montré encore plus complet avec 14 points, 8 rebonds, 11 passes et 4 interceptions. Ce succès permet à Philadelphie de consolider sa sixième place à l’Est. Un léger incident a marqué la fin de la rencontre: le meneur remplaçant de Washington Isaiah Thomas s’est dirigé vers les tribunes pour parler avec un supporter qui lui aurait manqué de respect.
Antetokounmpo voit triple (double)
Le meilleur joueur (MVP) de la saison régulière 2018-2019 a réalisé son troisième triple-double de la saison, compilant 22 points 11 rebonds et 10 passes décisives lors de la large victoire de Milwaukee à New York (123-102). Deux jours après leur succès de prestige à domicile contre les Lakers, les Bucks ont donc signé leur huitième succès d’affilée à l’extérieur et continuent de caracoler en tête à l’Est avec 26 victoires pour 4 défaites.
Leonard dans ses oeuvres
Kawhi Leonard n’a pas fait de cadeau à San Antonio, dont il a porté le maillot de 2011 à 2018 et où les Clippers sont allés s’imposer largement (134-109).
Le MVP de la finale 2019 (avec Toronto) a non seulement inscrit 26 points mais aussi capté 7 rebonds, délivré 9 passes décisives et réalisé 4 interceptions.
Succès difficile
du Jazz
Le Utah Jazz a signé un succès difficile face à Charlotte (114-107), grâce surtout aux prestations de Bojan Bogdanovic et de Rudy Gobert.
L’ailier croate a terminé meilleur marqueur de son équipe (26 points) tandis que le pivot français, meilleur défenseur des deux dernières saisons, s’est illustré avec un double-double (17 pts, 19 rbds). Ce succès permet au Jazz de cimenter sa 6e place à l’Ouest.
Trae Young imite Harden
Comme Harden, le jeune meneur de 21 ans a inscrit 47 points, dépassant ainsi la barre des 40 unités pour la 4e fois de la saison. Mais sa performance n’a pas empêché les Hawks d’Atlanta de s’incliner face à Brooklyn (122-112) et de continuer de s’enliser à la dernière place à l’Est. (AFP)