Les Golden State Warriors ont chuté pour la neuvième fois de la saison la nuit dernière, face à des Denver Nuggets en feu. Les Spurs ont eux renoué avec la victoire sur le parquet d’Indiana, Philadelphie a poursuivi sa bonne série et Evan Fournier a porté Orlando face au voisin de Miami dans le derby floridien.

Dominée dans tous les compartiments du jeu. La meilleure équipe de la ligue, les Golden State Warriors, n’a visiblement pas bien supporté l’altitude dans le Colorado lundi soir. Les hommes de Steve Kerr ont été balayés par une très séduisante équipe de Denver, vainqueur sans discussion 132-110. La neuvième défaite des Warriors en 55 matches cette saison. Il faut dire que tout a fonctionné à la perfection pour les Nuggets, portés par un exceptionnel Nikola Jokic, auteur du deuxième triple-double de sa carrière (17 points, 21 rebonds, 12 passes), mais également des seconds couteaux au diapason : Juancho Hernangomez (27 points, 10 rebonds), Jameer Nelson (23 points, 7 passes) et Will Barton (24 points, 10 rebonds et 7 passes). Le tout avec une adresse absolument indécente (54,5% au tir sur la rencontre). D’ailleurs, c’est bien simple, la rencontre était pliée dès la mi-temps, où Denver menait déjà… 79 à 54 ! Privés de Klay Thompson, Durant (25 points) et Curry (11 points à 4/18 au tir) ont tenté de ramener leur équipe, mais sans succès.

 

La stat : Et en plus, les Nuggets ont égalé un record
Forcément, quand on passe 132 points aux Warriors, dont 79 en une mi-temps, c’est que ça a plutôt bien fonctionné au tir. Les Nuggets ont ainsi réussi un très impressionnant 24/40 à longue distance, inoculant à Golden State son traditionnel poison. Avec ces 24 paniers à trois points, Denver a ainsi égalé le record sur un match établi par les Houston Rockets le 16 décembre dernier. En tentant 21 tirs de moins, s’il vous plait.

 

Le shoot : Le floater de Millsap pour arracher la prolongation
Paul Millsap a permis à Atlanta d’arracher la prolongation au buzzer grâce à un petit floater main gauche consécutif à une pénétration pourtant mal engagée. Avec un peu de réussite. Ou du toucher, c’est à vous de voir. Les Hawks en ont en tout cas profité pour s’imposer (109-104).

 

Les autres rencontres : San Antonio se relance, Philly poursuit sa série
San Antonio a parfaitement réagi après sa défaite surprise face aux Knicks dimanche (94-90). Les Spurs, qui poursuivaient leur roadtrip de huit matches sur le parquet des Pacers, ont signé leur troisième victoire en cinq rencontres, au terme d’un match compliqué (110-106). Portés par un Kawhi Leonard une nouvelle fois très costaud (32 pts, 6 rebonds, 4 interceptions), les Spurs n’ont jamais lâché face à des Pacers accrocheurs (27 points de Paul George), avec un écart qui n’a jamais dépassé les dix points sur l’ensemble du match. Toujours privé de Joel Embiid, Philadelphie a de son côté enchainé une troisième victoire de rang (105-99) sur le parquet d’une équipe de Charlotte qui n’en finit plus de dégringoler (10 défaites sur les 11 derniers matches). Dario Saric a une nouvelle fois été le fer de lance des Sixers (18 points, 11 rebonds). Le Utah Jazz a lui confirmé sa mauvaise passe en s’inclinant pour la 3e fois consécutive sur son parquet face aux Clippers (72-88). Les hommes de Quin Snyder ont surtout été victimes de leur incroyable maladresse (72 points inscrits à 32,2% au tir…). Ce qui n’a pas empêché Rudy Gobert de signer un nouveau double-double (10 points, 14 rebonds). Enfin, les Wizards, grâce notamment à Markieff Morris (23 points), Bradley Beal (22 points) et John Wall (15 points, 14 passes), ont fait chuter le Thunder (120-98) d’un petit Russell Westbrook (17 points, 4 rebonds, 4 passes à 5/19 au tir).