Si vous connaissez David Barral, la suite de cet article ne vous étonnera pas. L’enfant terrible du football espagnol a retrouvé un club en ce mois de janvier 2021 : il s’agit du DUX Internacional de Madrid, un pensionnaire de 2ª División B, soit la troisième division espagnole.
Ce club est celui de la ville de Villaviciosa de Odón, une commune située dans la banlieue ouest de Madrid. Voilà pour la carte postale. Ancien pensionnaire du Real Madrid Castilla, Barral, 37 ans, a trouvé un dernier challenge intéressant chez lui après son passage au Racing Santander, un historique de la Liga endormi. Comme souvent, Barral a réussi à faire parler de lui, même pour un simple transfert dans un club amateur.
C’est le communiqué de l’International de Madrid qui a attiré la curiosité. Le club espagnol, propriété depuis juillet 2020 de la société E-sport DUX Gaming (propriété d’un youtubeur célèbre en Espagne Mario Alfonso Garrido dit DjMaRiiO, mais aussi Thibaut Courtois (Real Madrid) et Borja Iglesias (Betis)) a en effet annoncé qu’il avait réalisé le transfert de l’ancien de Granada et Levante à l’aide de cryptomonnaie, soit de l’argent virtuel.
Née en 2009, cette unité monétaire dématérialisée continue son expansion sur internet et la voilà désormais avec un pied dans le monde du ballon rond. Le club de football a précisé avoir réalisé l’opération à travers une société spécialisée dans l’achat et ventes avec les «bitcoins» qui est également son sponsor. Restera à savoir si la Fédération espagnole de football (RFEF), et même la FIFA, n’opposeront pas un véto à ce mode de rémunération, puis à une éventuelle future transaction entre deux clubs. Ce dernier cas ouvrirait peut-être une boite de pandore.

Euro-2020 : Berti Vogts appelle l’Uefa à repousser l’euro-2020 à l’hiver
C’est une voix qui compte dans le football mondial qui s’est exprimée vendredi avec force. Pour Berti Vogts, le championnat d’Europe des nations ne pourra pas se jouer comme prévu l’été prochain, compte tenu de la situation épidémique sur le Vieux Continent. «Je suis sidéré que l’on n’entende rien du côté de l’UEFA. C’est pourquoi j’en appelle à l’instance européenne, en tant qu’ancien sélectionneur : repoussez l’Euro. Réagissez maintenant. Après, il sera trop tard», écrit ainsi l’intéressé dans son éditorial sur le site t-online.
Le tournoi européen, initialement prévu en 2020, a été repoussé à l’été 2021 (11 juin-11 juillet). L’ancienne gloire du foot allemand détaille ses arguments dans ce texte, et réclame que l’Euro ne soit plus joué dans 12 pays comme prévu, mais dans un seul, « de préférence une nation où la situation du coronavirus est sous contrôle ».
« Imaginez-vous : un match de l’Euro Allemagne-France devant des gradins vides, et sans des joueurs de classe mondiale comme Toni Kroos ou Kylian Mbappé. Ce n’est pas possible. Et personne ne regarderait cela à la TV », argumente encore Vogts. Jeudi, un porte-parole de l’UEFA européenne a encore déclaré à l’AFP : « En ce qui concerne l’Euro, rien n’a changé ».