La Banque asiatique de développement (BAD) a annoncé qu’elle va débloquer 6,5 milliards de dollars pour répondre aux besoins immédiats des pays membres en développement qui font face à la pandémie de coronavirus (Covid-19), ont rapporté vendredi des médias locaux. L’enveloppe comprend environ 3,6 milliards de dollars destinés à répondre aux conséquences sanitaires et économiques de la pandémie et 1,6 milliard de dollars pour soutenir les micros, petites et moyennes entreprises, le commerce intérieur et régional, et les entreprises directement touchées, ont ajouté les mêmes sources. La BAD a également indiqué qu’elle mobilisera environ 1 milliard de dollars de ressources par le biais de réaffectations des projets en cours et de l’évaluation des besoins éventuels pour les imprévus. Elle mettra également à disposition 40 millions de dollars en assistance technique et en subventions à décaissement rapide. « Cette pandémie est devenue une crise mondiale majeure. Elle nécessite une action énergique aux niveaux national, régional et mondial », a déclaré le président de la BAD, Masatsugu Asakawa. Pour fournir le soutien aux pays en développement les plus rapidement et avec la plus grande souplesse possible, la BAD recherchera des ajustements dans ses instruments de financement et ses processus opérationnels, notamment un accès plus rapide à l’aide budgétaire d’urgence pour les économies confrontées à de graves contraintes budgétaires. La pandémie exige une réponse coordonnée et une collaboration étroite entre les pays et les organisations. La BAD renforcera encore sa collaboration étroite avec le Fonds monétaire international, la Banque mondiale, les banques régionales de développement, l’Organisation mondiale de la santé et les principales agences de financement bilatérales, notamment l’Agence japonaise de coopération internationale, ainsi que les Centers for Disease Control et les organismes privés américains. Les organisations du secteur pour assurer la mise en œuvre effective de sa réponse COVID-19.
Depuis sa première réponse au Covid-19, le 7 février, la BAD a déjà fourni plus de 225 millions de dollars pour répondre aux besoins urgents des gouvernements et des entreprises des pays en développement.n