7e en 2016, 10e en 2019 et 20e en 2021 au classement du Ballon d’Or, Riyad Mahrez est un footballeur de classe mondiale. Et cette saison, il le prouve en étant un joueur influent dans un club comme Manchester City où l’exigence est permanente. L’Algérien est le Citizen le plus prolifique cette saison. Et il évolue dans une équipe qui lutte sur tous les fronts. En plus, il a fait partie de la première classe en ayant l’atout d’être un exemple en fair-play et dans la conduite. Tous ces critères sont désormais mis en avant pour attribuer des points dans le concours du Ballon d’Or. Une révolution décidée par France Football qui est en sa faveur. Et cela peut lui valoir une place dans le top 5 au minimum.

Par Mohamed Touileb
À 31 ans, il est concrètement en train de réaliser sa deuxième plus grosse saison dans le haut niveau. Après une saison 2015-2016 mémorable avec Leicester City et son rôle majeur dans le sacre aussi génial qu’inattendu en Premier League, Mahrez affole les compteurs avec Manchester City pour sa 4e année au club qu’il a rejoint en juillet 2018.

Il a les stat’ pour
Avec 21 buts et 7 passes décisives, le gaucher a su être décisif avec Pep Guardiola. Aucun de ses coéquipiers ne fait mieux en termes de statistiques. Le Dz est en train de signer son exercice le plus prolifique. Et quand on sait l’impact que peuvent avoir les chiffres dans les distinctions individuelles, on peut penser qu’il aura un meilleur classement que sa 20e place lors du Ballon d’Or 2021 qu’a remporté Lionel Messi pour la 7e fois dans sa carrière.
Pour l’édition 2022, le capitaine de l’équipe nationale pourrait prétendre à intégrer le Top 5 pour la première fois dans sa carrière. Pour cela, il devra continuer à étoffer ses stat’ personnelles et soigner encore plus son bilan en matière de buts et offrandes. Pour l’attribution du trophée individuel suprême, il a été décidé de considérer le rendement sur la saison footballistique et non sur l’année civile. Cela représente un changement significatif dans l’appréciation des performances sans rester sur les dernières impressions qui peuvent fausser le jugement. Ainsi, le Mondial 2022 ne sera pas pris en compte. Cela permettra «une clarification des performances à comptabiliser et à évaluer», comme le précise France Football qui organise le concours.

La date mars avec l’EN et le possible triplé avec City
En outre, FF a décidé de reconsidérer les critères d’attribution des points. Désormais, ce sont les performances individuelles, le palmarès, la classe et le fair-play qui comptent. Des cases que le Dz est en train de cocher. Aussi, pour ce qui est des votes pour les finalistes, seuls les représentants des 100 premières nations du classement FIFA voteront. Cela servira à «renforcer le niveau d’expertise et limiter les (rares) votes fantaisistes» comme le note France Football.
Le «Fennec» est en train de marquer les esprits et son territoire. Mais il y a un tournant qui pourrait rendre sa candidature crédible et lui donner plus d’épaisseur : la prochaine date FIFA. Si jamais Mahrez brille lors du dernier tour qualificatif pour la Coupe du Monde 2022 face au Cameroun dans les jours qui arrivent, il grappillera certainement des points précieux. Quand on y ajoute une possible «razzia» des «Skyblues» susceptible de signer un triplé Ligue des Champions – Premier League – FA Cup le «Top 3» lui serait promis si l’objectivité est respectée. La balle est dans son camp.n